Le PM annonce des mesures en vue de renforcer l’engagement du Canada auprès du Costa Rica

 
San José (Costa Rica)
11 août 2011

Le Premier ministre Stephen Harper a annoncé aujourd’hui le lancement de négociations en vue de moderniser l’accord de libre échange actuel entre le Canada et le Costa Rica, ainsi que la signature d’une entente sur le transport aérien et d’un accord d’échange de renseignements à des fins fiscales. Les annonces ont été faites à l’occasion d’une visite de travail organisée avec la Présidente Laura Chinchilla, à San José, au Costa Rica.

« Le Canada et le Costa Rica entretiennent d’excellentes relations bilatérales. En fait, cette année marque le 50e anniversaire de l’ambassade du Canada à San José, a déclaré le Premier ministre. Les mesures annoncées aujourd’hui viseront à éliminer les obstacles au commerce et à faciliter les voyages aériens entre les deux pays, et nous permettront de travailler ensemble en vue de lutter contre l’évasion fiscale. Elles créeront ainsi de nouvelles occasions et renforceront l’économie du Canada et du Costa Rica. »

Le Canada et le Costa Rica tireront des avantages d’une portée considérable des annonces faites aujourd’hui, notamment :

  • Les négociations en vue de moderniser l’accord de libre-échange entre les deux pays permettront d’accélérer l’élimination des droits de douane sur les biens agricoles et industriels, d’accroître l’accès au marché et d’étendre la portée de l’accord à d’autres secteurs, comme le commerce transfrontalier de services, y compris les services financiers.
  • L’entente sur le transport aérien permettra de consolider davantage les liens entre les deux pays en accordant aux transporteurs aériens une plus grande marge de manœuvre pour établir les itinéraires, la fréquence des services et les tarifs, ce qui, en retour, stimulera les voyages, le commerce et la croissance économique dans les deux pays. L’entente représente aussi une étape de plus vers la mise en œuvre de la politique Ciel bleu avec les pays de l’Amérique centrale.
  • L’accord d’échange de renseignements à des fins fiscales établira le cadre juridique qui permettra aux deux pays d’échanger des renseignements fiscaux dignes d’intérêt. Ce faisant, il aidera les autorités canadiennes et costaricaines à lutter contre l’évasion fiscale internationale, à renforcer le droit fiscal national et à protéger l’intégrité de leurs systèmes fiscaux.

Chacune des mesures annoncées aujourd’hui est conforme à la stratégie d’engagement du Canada dans les Amériques qui vise à promouvoir la prospérité, tant au Canada que dans ceux de l’hémisphère occidental.