Déclaration du Premier ministre du Canada à Paris, en France lors d'une réunion sur l’avenir de la Libye

Ottawa (Ontario)
1 septembre 2011

Le Premier ministre Stephen Harper a prononcé l’allocution suivante lors d’une réunion sur l’avenir de la Libye à Paris, en France  :

« Aujourd’hui, j’ai participé à deux réunions, d’abord avec le groupe des dirigeants principaux de la mission militaire en Libye et plus tard le groupe de tous les pays, et nous avons rencontré le Conseil libyen de transition.

« Les discussions sur l’avenir de la Libye ont été utiles et productives. À partir de maintenant, le CNT doit éviter les représailles, faire justice en ayant recours aux tribunaux, rétablir les fonctions de base de l’État et commencer la transition vers un gouvernement représentatif qui parle au nom de tous les Libyens.

« Pour donner au CNT les meilleures chances d’opérer un transfert harmonieux du pouvoir, il est essentiel que la population libyenne commence une vie normale le plus tôt possible. Il lui faudra des ressources. C’est pourquoi notre gouvernement a levé aujourd’hui toutes les sanctions qu’il a imposées unilatéralement permettant le dégel des avoirs libyens sur les réglementations exclusivement canadiennes. Plus important encore, le Canada demande le dégel des avoirs actuellement bloqués en vertu des résolutions des Nations Unies et nous travaillons avec l’ONU pour y parvenir. »

Vidéo

  • Loading Video...