Le PM annonce un accord visant à augmenter les investissements entre le Canada et la Chine

Un cadre d'investissement plus stable contribuera à la création d'emplois et à la croissance économique
 
Beijing (Chine)
8 février 2012

Le Premier ministre Stephen Harper a annoncé aujourd'hui la conclusion des négociations relatives à un accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) entre le Canada et la Chine, et a été témoin de la signature d'une déclaration d'intention par le ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, Ed Fast, et le ministre du Commerce de la Chine, Chen Deming.

« Les flux d'investissement entre le Canada et la Chine ont atteint un niveau record et contribuent grandement à l'emploi et à la croissance économique dans les deux pays, a déclaré le Premier ministre Harper. L'accord historique d'aujourd'hui facilitera ces investissements en instaurant un cadre plus stable et sûr pour les investisseurs de part et d'autre du Pacifique. »

Dans le cadre du processus, le Canada a consulté diverses parties intéressées, y compris dans les secteurs minier, manufacturier et financier.

Maintenant que les négociations sont conclues, le Canada et la Chine entreprendront un examen juridique de l'accord, pour ensuite le signer et le ratifier.

L'investissement canadien en Chine est susceptible d'augmenter considérablement, étant donné que ce pays devrait devenir la plus importante économie du monde d'ici 2020.

Ayant atteint un sommet de près de 5 milliards de dollars à la fin de 2010, l'investissement canadien en Chine s'est accru de 38 % par rapport à 2009. Au cours de la même période, l'investissement chinois au Canada a totalisé 14 milliards de dollars, ce qui constitue une hausse de 9 % comparativement à 2009.

Le Canada compte actuellement des APIE en vigueur avec 24 pays et négocie activement avec 10 autres pays.

Vidéo

  • Loading Video...