Déclaration du Premier ministre du Canada lors d'une conférence de presse conjointe avec Benyamin Netanyahou, Premier ministre de l'État d'Israël

 
Ottawa (Ontario)
2 mars 2012

Le Premier ministre Stephen Harper a prononcé le discours suivant lors d'une conférence de presse conjointe avec Benyamin Netanyahou, Premier ministre de l'État d'Israël :

« Bon après-midi à tout le monde.

« Tout d'abord, monsieur le Premier ministre, je veux vous dire tout le plaisir que j'ai à vous accueillir de nouveau au Canada.

« Je sais que nos épouses passent du temps ensemble aujourd'hui, et je me réjouis non seulement des discussions que nous avons eues et de celles que nous aurons, mais également d'avoir l'occasion de partager des moments de qualité avec vous ici au Canada en cette occasion.

« Mesdames et messieurs, lors de nos réunions aujourd'hui, le Premier ministre Netanyahou et moi avons discuté de priorités économiques, y compris les négociations visant à l'expansion et à la modernisation de l'Accord de libre-échange Canada-Israël ainsi que le renforcement de la coopération en science et technologie.

« Nous avons aussi discuté de questions de portée mondiale liées à la sécurité.

« Comme vous le savez, la situation actuelle est particulièrement difficile au Moyen-Orient.

« Le Canada continuera, de concert avec ses partenaires internationaux, à faire pression sur les membres du régime Assad en Syrie, afin qu'ils cessent de tuer leurs propres citoyens et démissionnent sur-le-champ.

« Nous continuerons, en collaboration avec la communauté internationale, à faire pression sur le régime iranien pour qu'il renonce à son programme d'armes nucléaires, permette immédiatement des inspections internationales de tous ses sites nucléaires, et se conforme aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies.

« Bien entendu, nous continuerons à reconnaître le droit d'Israël d'exister, en tant qu'État juif, dans la paix et la sécurité.

« Le Canada continuera à contribuer à l'établissement d'une paix complète, juste et durable dans la région.

« Merci. Maintenant, permettez-moi de nouveau de souhaiter la bienvenue au Premier ministre Netanyahou au Canada. »

Vidéo