Le PM annonce de l'aide pour améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition en Afrique

Ottawa (Ontario)
18 mai 2012

Le Premier ministre Stephen Harper a annoncé aujourd’hui de l’aide pour une nouvelle initiative visant à résoudre le problème de la productivité agricole en Afrique. L’initiative a été annoncée par Barack Obama, Président des États-Unis, lors du Symposium sur l'agriculture et la sécurité alimentaire dans le monde, à Washington D.C.

La Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle permettra aux partenaires africains, aux pays du G8, aux autres donateurs et au secteur privé de créer de nouveaux partenariats innovateurs qui stimuleront la transformation agricole, amélioreront la nutrition et stimuleront une croissance économique durable en Afrique. Ces efforts compléteront les initiatives menées actuellement par l’Union africaine. 

« Dans le prolongement de notre leadership en matière de sécurité alimentaire et d’agriculture, nous sommes heureux de soutenir la Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle, a déclaré le Premier ministre Harper. La Nouvelle Alliance est un partenariat fondé sur la responsabilité mutuelle qui vise à libérer l’énorme potentiel du secteur agricole en Afrique et à améliorer les résultats sur le plan nutritionnel. »  

La contribution du Canada à la Nouvelle Alliance, qui sera financée par l’entremise de programmes bilatéraux et multilatéraux de l’Agence canadienne de développement international (ACDI), s’appuie sur son bilan remarquable comme chef de file mondial au chapitre de la sécurité alimentaire. Au Sommet du G8 de L’Aquila en 2009, le Canada avait annoncé une nouvelle aide de 600 millions de dollars pour le développement de l’agriculture durable, portant son aide totale à 1,18 milliard de dollars. En avril 2011, le Canada est devenu le premier pays du G8 à verser intégralement l’aide promise à L’Aquila. 

Le soutien du Canada pour l’initiative viendra compléter ses efforts multilatéraux et bilatéraux pour accroitre la sécurité alimentaire et le développement agricole en Afrique. Plus précisément, l’aide canadienne contribuera à aider les agriculteurs partout en Afrique à améliorer leurs rendements et à vendre leurs récoltes, à mettre en œuvre des initiatives relatives à la sécurité alimentaire au Ghana et en Éthiopie, et à développer une nouvelle initiative canadienne pour soutenir des activités de recherche et des technologies innovatrices dans le domaine de la nutrition. Notre contribution aidera également à renforcer la résilience des agriculteurs à des événements imprévus comme des sécheresses ou des conflits, tout en favorisant la croissance et la productivité à long terme.

En 2009, le gouvernement du Canada a lancé sa Stratégie sur la sécurité alimentaire, une approche exhaustive visant à répondre aux besoins alimentaires immédiats dans les pays en développement et à trouver des solutions durables au problème de la sécurité alimentaire, axée sur trois secteurs : le développement de l’agriculture durable, l’aide alimentaire et la nutrition, et la recherche agricole.