Nouveau soutien destiné à des initiatives pour la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants

New York (New York)
25 septembre 2013

Le gouvernement du Canada demeure résolu à améliorer la santé des femmes et des enfants dans les pays en développement ainsi qu’à réduire les taux de mortalité inacceptables qui affligent ces populations vulnérables chaque année. À cette fin, le 25 septembre 2013, le Premier ministre Stephen Harper a annoncé que le Canada accordera un soutien de 203,55 millions de dollars pour la réalisation de neuf projets de portée mondiale. Ces initiatives aideront à augmenter le nombre de vaccinations pour prévenir les maladies, à prodiguer des soins de santé aux femmes et aux enfants et à mettre sur pied des services communautaires pour réduire le nombre de décès liés à l’accouchement et à la grossesse. Le soutien du Canada renforcera également les mesures prises par les pays en développement en vue de maximiser les résultats des dépenses publiques en améliorant l’administration et la reddition de comptes.  

Le Premier ministre a fait cette annonce à une activité des Nations Unies intitulée La santé des femmes et des enfants : le programme inachevé des objectifs du Millénaire pour le développement, qu’il a coprésidée avec Jakaya Kikwete, Président de la République de Tanzanie. L’activité était appuyée par l’Organisation mondiale de la santé et la Fondation Bill et Melinda Gates.

Le soutien sera accordé aux projets mondiaux suivants

Mise en œuvre des recommandations de la Commission de l’information et de la redevabilité pour la santé de la femme et de l’enfant
11 millions de dollars (2013-2016)
Partenaire de financement : Organisation mondiale de la santé

Ce projet permettra d’accélérer la mise en œuvre des recommandations de la Commission dans les pays aux prises avec des problèmes particuliers qui nuisent à l’amélioration de la santé des femmes et des enfants. Ces efforts aideront les pays en développement à mettre en place des systèmes de contrôle et d’évaluation visant à assurer le suivi des résultats atteints grâce aux dépenses publiques en santé.

Plateforme nationale d’évaluation de la reddition de comptes en matière de santé des femmes et des enfants
14,5 millions de dollars (2012-2015)
Partenaire de financement : Université Johns Hopkins

Le soutien du Canada aidera à mettre au point des approches innovatrices visant à mesurer et à maximiser les résultats des programmes de santé pour les mères, les nouveau nés et les enfants dans quatre pays d’Afrique subsaharienne. Dans le cadre du projet, des bases de données centrales et nationales seront établies pour recueillir des renseignements qui serviront à peaufiner et à mettre en œuvre des programmes de santé publique efficaces visant à prévenir les décès et à améliorer la santé des femmes et des enfants.  

Investissements stratégiques dans la prévention de la rougeole et de la rubéole
20 millions de dollars (2013)
Partenaire de financement : Alliance GAVI

Ce projet contribuera à augmenter le nombre de personnes vaccinées contre la rougeole dans les pays en développement. Le soutien du Canada pavera également la voie à l’introduction de vaccins contre la rougeole et la rubéole dans le futur.

Maximiser les économies dans les chaînes d’approvisionnement de vaccins
19,25 millions de dollars (2013)
Partenaire de financement : Clinton Health Access Initiative

Ce projet contribuera à améliorer l’efficacité de la livraison de vaccins en Éthiopie, au Mozambique, au Nigeria et en Tanzanie. Grâce aux économies réalisées, ces pays seront mieux outillés pour réaffecter les fonds et pour veiller à ce que chaque enfant reçoive les vaccins susceptibles de lui sauver la vie à l’endroit et au moment où il en a besoin.

Programme accès rapide 2015 (« Course vers 2015 »)
74,5 millions de dollars (2012-2017)
Partenaire de financement : Organisation mondiale de la santé

Le soutien du Canada appuiera les efforts mondiaux en vue d’améliorer l’accès aux diagnostics et aux traitements relatifs à la malaria, à la pneumonie et à la diarrhée – les trois principales causes de décès chez les enfants. Le projet ciblera des pays d’Afrique subsaharienne, dont la République démocratique du Congo, le Malawi, le Mozambique, le Niger et le Nigéria. 

Fonds commun pour la santé du Soudan du Sud
19,4 millions de dollars (2013-2016)
Partenaire de financement : ministère du Développement international du Royaume Uni

Le soutien du Canada au fonds commun pour la santé vise à fournir des soins de santé de base essentiels à la population de six des dix états du Soudan du Sud, en privilégiant particulièrement la santé des mères, des nouveau nés et des enfants. Le projet permettra d’établir de nouvelles installations de soin de santé et d’améliorer les installations existantes, dont des cliniques locales et des hôpitaux en bonne et due forme, dans 40 comtés (sur 79), dans l’espoir d’atteindre une population estimée à 4,2 millions de personnes, particulièrement des femmes et des enfants.

Accroître la demande, l’accès et les taux de rétention dans la prévention des cas de transmission de la mère à l’enfant/Services destinés aux mères, aux nouveau nés et aux enfants au niveau communautaire
10 millions de dollars (2012-2016)
Partenaire de financement : Elizabeth Glaser Pediatric AIDS Foundation

Ce projet contribuera à augmenter les services axés sur la réduction du nombre de cas de transmission du VIH de la mère à l’enfant ainsi qu’à améliorer la santé des mères, des nouveau nés et des enfants en Ouganda, au Swaziland et au Zimbabwe, en Afrique subsaharienne. Ces services comprendront notamment des programmes d’éducation communautaires destinés aux femmes et à leurs partenaires, des tests de dépistage et des conseils relatifs au VIH,  ainsi que des soins de santé visant à réduire le nombre de cas de VIH/sida chez les enfants.

Réduire la sous-nutrition des mères et des enfants
15 millions de dollars (2012-2017)
Partenaire de financement : UNICEF

Le soutien du Canada contribuera à améliorer la nutrition des femmes enceintes et des enfants dans cinq régions parmi les plus pauvres du Ghana. Le projet sera axé sur l’amélioration de la nutrition au moyen d’une série d’initiatives, dont l’établissement de systèmes de surveillance visant à mieux cibler les mesures d’intervention et à maximiser leur efficacité.

Améliorer la santé et la nutrition des mères et des jeunes enfants dans les régions difficilement accessibles
19,9 millions de dollars (2013-2018)
Partenaire de financement : UNICEF (Bangladesh)

Ce projet contribuera à améliorer la santé des mères et des jeunes enfants vivant dans des zones du Bangladesh auxquelles les professionnels de la santé ont difficilement accès. Le soutien du Canada aidera à renforcer les efforts d’immunisation grâce à l’introduction de nouveaux vaccins, et également à améliorer la prestation de services de santé et de nutrition essentiels à plus de 7,3 millions de personnes.