Déclaration du Premier ministre du Canada au sujet de la visite prochaine du ministre Baird en Europe

Ottawa (Ontario)
14 avril 2014

Le Premier ministre Stephen Harper a fait aujourd'hui la déclaration suivante pour annoncer qu’il envoie le ministre des Affaires étrangères, John Baird, en Europe centrale et en Europe de l'Est du 22 au 28 avril 2014.  La visite du ministre Baird comprendra des arrêts en République tchèque, en Slovaquie, en Pologne, en Lettonie et en Estonie.

« Les récents développements en Ukraine préoccupent grandement nos alliés de l’OTAN dans la région. Le fait de voir une puissance majeure agir de façon si agressive, militariste et impérialiste devrait également constituer une grande source de préoccupation pour nous tous. Cela représente une menace considérable à la paix et la stabilité du monde, et il est temps de reconnaître la profondeur et la gravité de cette menace.

« Depuis le début de la crise en Ukraine, le Canada appuie fièrement et fermement le peuple ukrainien. Il a pris des mesures concrètes pour aider ce peuple à accéder à la liberté, à la démocratie et à la stabilité.

« Il a notamment imposé des interdictions de voyager et des sanctions économiques contre un certain nombre de personnes ayant menacé l’intégrité territoriale et la souveraineté de l’Ukraine. Il offre aussi du soutien pour aider le pays à stabiliser son économie et à favoriser le développement économique et social. Des représentants du Canada, y compris moi-même, avons visité l’Ukraine et avons réaffirmé notre soutien à l’égard du nouveau gouvernement ukrainien.

« Le ministre Baird entreprendra la semaine prochaine une visite de nos alliés en Europe de l’Est afin de tenir des consultations de haut niveau au sujet des prochaines mesures que nous pouvons également prendre. Lors de sa prochaine visite dans la région – la troisième depuis le début de la crise – le ministre Baird rencontrera des partenaires européens clés pour discuter, d’une part, du désir du Canada d’assurer la solidité et la prospérité de l’Europe et, d’autre part, de l’approche commune à adopter pour réagir aux agressions de la Russie en Ukraine.

« Le Canada continuera d’appuyer le peuple ukrainien et il est prêt à prendre d’autres mesures si la Russie persiste dans cette voie dangereuse. La détermination du peuple ukrainien à combattre pour sa liberté et son indépendance ne connaît aucune limite, et l’histoire nous a montré que quiconque a pour mission historique de revenir en arrière, comme M. Poutine est déterminé à le faire, finit toujours par échouer. Nous ferons tout en notre pouvoir pour faire échouer cette mission. »