Le premier ministre Justin Trudeau et le président du Mexique, Enrique Peña Nieto, marchent dans les couloirs du Parlement à Ottawa.

Ottawa (Ontario)
28 juin 2016

Lors de la visite d’État, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et le président du Mexique, Enrique Peña Nieto, ont fait la déclaration conjointe suivante :

Les gouvernements du Canada et du Mexique soulignent l’importance du partenariat stratégique renouvelé fondé sur les valeurs fondamentales de démocratie, de respect des droits de la personne, de diversité, d’inclusion, d’égalité des sexes, de droits des autochtones, de bonne gouvernance, et de primauté du droit; offrant de meilleures opportunités économiques dans le respect de notre environnement commun.

Le temps est venu pour nos deux pays de réunir nos étudiants, de renforcer nos relations d’affaires et de créer une croissance économique viable pour nos populations.

Notre partenariat stratégique renouvelé mettra l’accent sur les quatre thèmes suivants : l’intensification des relations entre les Canadiens et les Mexicains ainsi que l’amélioration de la mobilité de nos populations; la promotion d’une prospérité partagée et inclusive; le renforcement de la sécurité et de la protection de nos populations ainsi que la démonstration de notre leadership sur les scènes régionale et mondiale.

Nous sommes ravis d’annoncer la mise en place du Dialogue stratégique de haut niveau entre le Canada et le Mexique, ayant pour but d’élargir et d’approfondir davantage nos relations bilatérales. Nos ministres des affaires étrangères respectifs seront responsables de ce dialogue et compteront au besoin sur le soutien et les conseils des autres membres du Cabinet. Ce dialogue s’articulera autour des quatre thèmes mentionnés précédemment. La première rencontre aura lieu au Mexique en octobre 2016 et permettra de faire le suivi des initiatives mises en place suite à la visite d’État (voir les fiches d’information en pièce jointe pour de plus amples renseignements).

Le Canada et le Mexique entretiennent de solides liens dans les domaines de la diplomatie, de la culture, de l’éducation et du commerce. Depuis l’entrée en vigueur de l’Accord de libre‑échange nord‑américain (ALENA), nos deux États, de même que les États‑Unis, ont assisté à la montée en flèche du commerce et de l’investissement. Le Canada et le Mexique sont les troisièmes partenaires commerciaux en importance l’un de l’autre. Les économies de nos deux États sont de plus en plus intégrées, et ce, dans divers secteurs, notamment ceux de l’agriculture, de l’automobile, de l’aérospatial, des mines, de l’énergie, de l’éducation, du tourisme et de l’environnement. Une collaboration accrue dans le secteur du transport, qui donnera lieu au développement de couloirs de camionnage internationaux, ne pourra que renforcer ces liens existants.

La collaboration entre nos deux États est déjà très grande, mais le moment est venu de l’intensifier encore davantage. Nous devons renforcer et élargir nos relations, et nous assurer qu’elles présentent des avantages mutuels accrus pour nos populations.

Parmi nos grandes priorités figurent le renforcement des liens et l’amélioration de la mobilité pour nos populations. À cet effet, le Canada est heureux d’annoncer la levée de l’obligation de visa pour les Mexicains, prévue pour le 1er décembre 2016. Les mouvements de population ordonnés et légaux constituent une responsabilité partagée par nos deux gouvernements. Le Canada est impatient d’accueillir un nombre accru de visiteurs, d’étudiants et de gens d’affaires en provenance du Mexique. De plus, nous avons convenu de renforcer nos relations culturelles et d’offrir plus de possibilités de séjours d’études aux étudiants canadiens et mexicains dans chacun de nos deux pays.

Le Canada et le Mexique se sont engagés à mettre en place un système commercial mondial ouvert et fondé sur des règles. À titre de participants à l’économie intégrée de l’Amérique du Nord, nous nous efforcerons de faire progresser la question de la prospérité partagée et inclusive. Pour ce faire, nous chercherons des occasions d’intensifier nos relations commerciales et d’investissement, déjà en pleine expansion, et d’éliminer les obstacles qui nuisent au commerce entre nos deux États. À cet égard, le Canada et le Mexique se sont tous deux engagés à régler les différends commerciaux en prenant des décisions sur une base scientifique. Le Mexique en est aux dernières étapes de la normalisation diligente et complète de ses activités de commerce du bœuf avec le Canada; cet exercice sera achevé d’ici le 1er octobre 2016.

En tant que signataires de l’Accord de Paris, le Canada et le Mexique collaboreront pour promouvoir leur vision d’une Amérique du Nord où la croissance économique est basée sur l’énergie verte, pour s’attaquer aux causes et aux effets des changements climatiques et pour promouvoir et développer des sources d’énergie renouvelable de manière à surmonter nos défis respectifs en matière de développement.

Nos deux États ont également convenu d’échanger de plus amples renseignements sur la façon d’améliorer la santé et la prospérité de nos peuples autochtones.

Les récentes réformes énergétiques au Mexique ont donné lieu à des occasions uniques de renforcement de nos relations bilatérales dans le domaine de l’énergie. Ces relations ont pour objectif de stimuler une prospérité inclusive et à faible consommation de carbone dans le secteur de l’énergie, tout en favorisant la participation des principaux organismes provinciaux, territoriaux et fédéraux, des communautés autochtones, ainsi que celle d’entreprises et d’institutions. À l’échelle locale, nos organismes de réglementation mettent déjà en commun et développent conjointement des pratiques exemplaires pour garantir l’existence viable et sécuritaire d’une industrie des hydrocarbures à faible émission, au centre de la transition énergétique. De plus, ils ont mis en place des partenariats avec des universités concernant l’innovation durable et le développement des talents dans les secteurs pétrolier et gazier. À l’échelle fédérale, nous continuerons de partager nos meilleures expériences en matière de mécanismes consultatifs et d’engagement pour augmenter la participation des collectivités autochtones dans le secteur de l’énergie. Nous renforcerons la coopération dans les domaines de la science, de la technologie et de l’innovation; ainsi que les partenariats entre les instituts de recherche canadiens et mexicains en ce qui touche les solutions énergétiques à faible émission de carbone.

Afin d’accroître la prospérité et améliorer la question de l’égalité dans nos deux États, nous approfondirons notre coopération pour promouvoir la sécurité et la protection de nos populations, y compris en tissant des liens plus étroits entre nos organismes de sécurité publique. Nous améliorerons notre coopération dans les secteurs du maintien de la paix, de l’aide humanitaire, de la préparation aux urgences, de la gestion des frontières et des affaires consulaires. En partenariat, nous mènerons des initiatives visant à renforcer les capacités dans les domaines suivants : la réforme des systèmes judiciaires, la lutte contre la corruption, la traite des personnes, la prévention de la criminalité, les données ouvertes et la transparence gouvernementale.

Grâce à notre engagement commun à résoudre les enjeux auxquels sont confrontés les États les plus vulnérables et les moins sûrs du monde, le Canada et le Mexique feront preuve de leadership sur les scènes régionale et mondiale par le biais d’une coopération accrue dans notre hémisphère et dans le monde entier. Nous intensifierons notre coopération en développement durable, nous nous attaquerons aux menaces qui guettent notre environnement, nous protégerons les droits de la personne et ferons la promotion de l’inclusion sociale et financière. Ces efforts se déploieront tant à l’échelle régionale, par l’entremise d’organismes comme l’Organisation des États américains, qu’à l’échelle mondiale, par le biais d’institutions multilatérales telles que l’ONU et le G20. En outre, en vue d’accroître la sécurité de nos populations et de nos frontières, nous travaillerons à mettre pleinement en œuvre le Traité sur le commerce des armes.

Afin de faire face aux enjeux d’aujourd’hui ainsi qu’à ceux des prochaines décennies, nous sommes résolus à travailler dans un esprit de collaboration, dans une optique commune et le respect mutuel. Le Canada et le Mexique s’efforceront de donner un exemple positif de sociétés progressistes et inclusives qui valorisent la diversité, la responsabilité gouvernementale et le respect de la dignité humaine pour tous.

Produits connexes