Le premier ministre Justin Trudeau et le premier ministre Li Keqiang tiennent un point de presse à Ottawa.

Ottawa (Ontario)
23 septembre 2016

À l’invitation du très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada, Son Excellence Li Keqiang, premier ministre de la République populaire de Chine, effectue une visite officielle au Canada du 21 au 24 septembre 2016, dans le but de renforcer encore plus l’assise solide et stable sur laquelle reposent les relations entre le Canada et la Chine. Durant son séjour à Ottawa, le premier ministre Li a rencontré Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, a eu des entretiens avec le premier ministre Trudeau, inaugurant le dialogue annuel entre les premiers ministres de la Chine et du Canada, et s’est entretenu avec l’honorable George Furey, président du Sénat, et avec l’honorable Geoff Regan, président de la Chambre des communes. Le premier ministre Justin Trudeau et le premier ministre Li Keqiang ont assisté également au sixième forum de coopération économique et commerciale Canada-Chine à Montréal.

Les représentants des deux pays ont parlé en termes élogieux de la récente visite officielle du premier ministre Justin Trudeau en Chine et ont convenu de prendre d’autres mesures afin d’ouvrir un nouveau chapitre dans le partenariat stratégique entre le Canada et la Chine. Les deux parties estiment que ces visites successives des deux dirigeants démontrent l’engagement renouvelé des deux pays à accroître leurs relations. Évoquant leurs entretiens à Beijing, les premiers ministres  Trudeau et Li ont souligné l’évolution marquée des relations entre les deux pays au cours des 46 dernières années, soit depuis l’établissement de relations diplomatiques, et ils ont convenu de renforcer le dialogue entre le Canada et la Chine afin de favoriser un accroissement des retombées économiques et sociales pour les deux pays ainsi que de promouvoir la paix, la stabilité et la prospérité dans la région de l’Asie‑Pacifique et à l’échelle de la planète.

Les deux parties ont convenu que les dirigeants des deux pays doivent maintenir des rapports étroits au moyen de visites bilatérales, de rencontres lors d’événements multilatéraux, de conversations téléphoniques et de l’échange de correspondance, de manière à assurer une meilleure communication sur des enjeux importants et d’intérêt mutuel. Tous conviennent de tirer pleinement parti des dialogues de haut niveau et des mécanismes consultatifs déjà en place, et soulignent l’importance de tenir des discussions régulières franches et respectueuses sur les possibilités qui se présentent et les défis qui se posent, dans le cadre de relations bilatérales solides et étendues. Un dialogue fréquent permet non seulement de mettre de l’avant de nouvelles possibilités de croissance et d’assurer une plus grande coopération, mais également d’ouvrir de nouvelles perspectives pour favoriser une compréhension commune sur des questions telles que les droits de la personne et la primauté du droit.

Les deux parties ont aussi convenu de prendre des mesures vigoureuses pour accroître les échanges commerciaux, en créant un environnement d’affaires à la fois équitable, transparent et accueillant. Elles ont en outre convenu de promouvoir une coopération pratique dans les domaines de l’agriculture, de l’énergie, de la fabrication, des services financiers et des infrastructures. Les deux pays ont insisté sur l’importance des investissements bilatéraux comme vecteurs de croissance et de création d’emploi, et ils ont pris l’engagement d’encourager la collaboration au chapitre de l’innovation, des sciences et de la technologie, dans leur intérêt mutuel.

Les deux pays ont convenu de resserrer les échanges et la coopération en matière d’affaires judiciaires et d’application de la loi, et d’étudier des options pour intensifier leur collaboration en matière de lutte contre le terrorisme et la cybercriminalité et de cybersécurité. Ils entendent aussi renforcer leurs interactions militaires et chercher des façons de mener davantage d’exercices et d’activités de formation conjoints.

Conscients de l’importance de tisser des liens entre leurs citoyens respectifs, le Canada et la Chine ont convenu d’assurer l’établissement de liens plus larges entre les citoyens des deux pays et de renforcer la coopération en matière de culture, d’éducation et de tourisme. En prévision du 150e anniversaire du Canada, les deux pays vont célébrer leur histoire commune, encourager des échanges plus nourris entre les deux peuples et élargir la coopération dans les domaines de la culture et des sports. Les deux pays se sont engagés à accroître le nombre de visites mutuelles et à promouvoir les échanges bilatéraux d’étudiants. Pour cela, ils entendent simplifier davantage le processus de traitement des demandes de visa.

Conformément à l’engagement qu’ils ont pris au Sommet des dirigeants du G20 à Hangzhou, les deux pays sont déterminés à promouvoir une économie mondiale novatrice, revigorée, interconnectée et inclusive. Ils ont aussi réaffirmé leur volonté d’inaugurer une nouvelle ère de croissance et de développement durable à l’échelle mondiale.

Le Canada et la Chine ont affirmé qu’il est dans leur intérêt commun d’élargir leur collaboration e parvenir à une plus grande coopération concernant les questions de sécurité régionales et mondiales. Les deux pays ont décidé de renforcer les communications et la coopération au sein d’institutions multilatérales comme les Nations Unies, la Coopération économique Asie-Pacifique et le Forum régional de l’ANASE. Ils ont réitéré leur engagement à lutter contre les changements climatiques, à appuyer les initiatives de maintien de la paix des Nations Unies et à trouver de nouveaux moyens afin de coopérer dans des dossiers comme le développement international, la santé mondiale et l’amélioration de la situation socio-économique des femmes et des enfants. La Chine accueille favorablement la demande d’adhésion du Canada à la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures et sera heureuse de coopérer étroitement avec le Canada au sein de l’institution.

Lors de la visite, les deux pays ont annoncé une série d’initiatives importantes pour lesquelles ils ont signé des ententes. En voici la liste :

1. Aux fins d’étayer ce nouveau chapitre du partenariat stratégique global qui les unit, les deux pays se sont félicités de la rencontre inaugurale dans le cadre du dialogue annuel entre les premiers ministres du Canada et de la Chine.

2. Reconnaissant l’engagement des dirigeants d’entamer prochainement le dialogue stratégique économique et financier Canada-Chine, au niveau du vice-premier ministre.

3. Ils ont annoncé un objectif de doubler les échanges commerciaux bilatéraux d’ici 2025 par rapport à 2015.

4. Considérant la nature interconnectée des deux économies et le potentiel encore inexploité que recèlent les liens économiques et commerciaux entre le Canada et la Chine, les deux pays ont convenu d’amorcer des discussions exploratoires en vue de la conclusion éventuelle d’un accord de libre‑échange Canada‑Chine.

5. Signature de la Déclaration commune du gouvernement du Canada et du gouvernement de la Chine en sur le développement de la coopération dans les marchés tiers, dans le but d’encourager et d’aider les entreprises des deux  pays à poursuivre les possibilités de développement économique dans de tels marchés.

6. Signature du Protocole d’entente entre le ministère des Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada, Statistique Canada et le ministère du Commerce de la Chine, concernant l’établissement d’un groupe de travail mixte sur le rapprochement des statistiques sur le commerce.

7. Conscients de l’importance de compter sur des marchés de capitaux efficients et sur un système financier stable pour soutenir la croissance de l’économie, les parties se sont prononcées en faveur de la coopération, lorsque celle‑ci est nécessaire, en vue d’établir des modalités d’échange direct entre le renminbi et le dollar canadien dans le système de gestion des opérations sur devises de la Chine à Shanghai, ainsi que de permettre aux institutions financières canadiennes pertinentes d’émettre des obligations renminbi sur le marché interbancaire chinois.

8. Les deux pays ont annoncé l’objectif de doubler le nombre de visites dans les deux sens d’ici 2025, par rapport aux statistiques de 2015.

9. Signature du Protocole d’entente entre le ministère de l’Innovation, Sciences et Développement économique Canada et l’Administration nationale du tourisme de la Chine concernant le secteur du tourisme.

10. Signature du Plan d’action entre le ministère de l’Agriculture et  l’Agroalimentaire Canada et le ministère de l’Agriculture de la Chine (2016-2020) pour la coopération agricole.

11. Signature du Protocole d’entente sur la coopération entre l’Administration publique des grains de la Chine et la Commission canadienne des grains.

12. Un Protocole d’entente signé pour le commerce du canola entre le Canada et la Chine.

13. Reconnaissant l’importance réciproque de l’agriculture et des mesures nécessaires pour assurer la santé végétale et animale ainsi que la salubrité des aliments, les deux pays ont convenu d’élargir l’accès au marché du bœuf canadien non désossé et de faire progresser diverses initiatives clés favorisant le commerce du bœuf et du porc canadiens, du matériel génétique bovin, des poires chinoises et des produits céréaliers.

14. Signature du Protocole d’entente entre le ministère de la Santé du Canada et l’Administration générale de surveillance de la qualité, d’inspection et de quarantaine de la Chine sur la coopération dans le domaine de la sécurité des produits de consommation.

15. Signature de l’Arrangement bilatéral technique de services aériens entre le ministère des Transports du Canada et l’Administration de l’aviation civile de la Chine.

16. Les deux pays ont convenu de renforcer les relations bilatérales en matière de transport aérien par suite des négociations récentes, lesquelles ont permis d’élargir l’Accord Canada-Chine sur le transport aérien. Ils ont par ailleurs convenu de se rencontrer de nouveau en 2017 pour discuter de la possibilité d’élargir davantage les droits de transport aérien.

17. En prévision des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2022, qui se tiendront à Beijing, et afin de renforcer les échanges culturels et les liens entre les populations, les deux pays ont convenu d’accroître la coopération dans le domaine des sports d’hiver.

18. Le Canada a réaffirmé son engagement à accroître les efforts de lutte contre les changements climatiques par la mise en œuvre intégrale et effective de l’historique Accord de Paris et à travailler avec des partenaires internationaux pour renforcer les efforts déployés dans le monde face aux changements climatiques, et obtenir des résultats tangibles lors des forums multilatéraux sur cette question qui auront lieu au cours de l’année.

19. Les deux pays ont signé le Protocole d’entente entre le ministère des Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada et le ministère de l’Éducation de la Chine concernant la coopération dans le secteur de l’éducation, et ont fait bon accueil au renouvellement du Programme d’échanges de chercheurs Canada-Chine.

20. Le Canada s’est réjoui de sa désignation à titre de pays à l’honneur du Salon de l’éducation de Chine 2017, et les deux pays ont élargi l’initiative d’apprentissage en Chine, un partenariat visant à aider les étudiants canadiens à acquérir de l’expérience en Chine dans le cadre de leur programme de diplôme universitaire.

21. Les deux pays ont convenu de lancer le Dialogue Canada-Chine sur l’innovation dans le cadre de l’Accord de coopération scientifique et technologique.

22. Signature de l’Accord entre le gouvernement du Canada et le gouvernement de la Chine sur le partage et la restitution des biens confisqués.

23. Signature du Protocole d’entente entre la Gendarmerie royale du Canada et le ministère de la Sécurité publique de la Chine sur la coopération en matière de lutte contre la criminalité.

24. Reconnaissant que le domaine de la santé est un volet important des relations bilatérales, les deux pays se sont engagés à tenir le cinquième dialogue ministériel sur la santé au cours de la prochaine année et à renouveler le Plan d’action sur la coopération pour la période allant de 2017 à 2019.

25. Les deux pays ont convenu de renforcer les échanges et la coopération dans le domaine de l’océanographie afin, de prévenir et de contenir les déversements d’hydrocarbures en milieu marin.

26. Signature de l’Arrangement de coopération entre l’Agence des services frontaliers Canada et l’Administration générale des douanes de la Chine.

27. Les deux pays ont fait bon accueil à l’entrée en vigueur, au début de l’an prochain, de l’Accord de sécurité sociale entre Canada et la Chine.

28. Les deux pays ont convenu de poursuivre le dialogue visant à accroître les échanges entre les provinces et les territoires des deux pays.

29. Les deux pays ont convenu de soutenir activement les institutions des deux pays dans leurs efforts pour lancer des dialogues officieux, portant notamment sur l’énergie et la politique étrangère, dans un avenir rapproché.