Ottawa (Ontario)
26 septembre 2017

Les gens de nos communautés ont tout à gagner sur le plan de l’environnement, de la santé, de l’économie et de notre future prospérité quand un soutien solide est accordé aux travaux scientifiques. Le gouvernement du Canada est déterminé à renforcer le rôle des sciences dans la prise de décisions du gouvernement et à appuyer le travail vital que font les scientifiques. Pour faire suite à ces engagements, le gouvernement a réinstauré le questionnaire détaillé du recensement et démuselé les scientifiques. Nous apportons également plus de diversité et d’équité dans les sciences, en plus d’investir des milliards de dollars dans des programmes de sciences et d’innovation. Ces mesures contribueront à assurer que les scientifiques et les universitaires du Canada ont les outils et les opportunités dont ils ont besoin pour aborder certaines des questions les plus urgentes auxquelles nous faisons face.

Le gouvernement du Canada a également nommé une conseillère scientifique en chef. Elle lui conseillera sur des façons de veiller à ce que les travaux scientifiques entrepris par le gouvernement soient entièrement mis à la disposition du public, à ce que les scientifiques puissent parler librement de leurs travaux et à ce que des analyses scientifiques soient prises en compte lorsque le gouvernement prend des décisions. Le Bureau de la conseillère scientifique en chef sera hébergé au ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et soutenu par un secrétariat.

Les principales fonctions de la conseillère scientifique en chef seront les suivantes :

  • donner son avis sur l’élaboration et la mise en œuvre de lignes directrices visant à ce que les travaux scientifiques du gouvernement soient entièrement accessibles au public et à ce que les scientifiques fédéraux puissent librement parler de leurs travaux;
  • donner son avis sur la création et la mise en œuvre de procédures visant à ce que des analyses scientifiques soient prises en compte lorsque le gouvernement prend des décisions;
  • évaluer et recommander des moyens d’améliorer la fonction de consultation scientifique au sein du gouvernement fédéral;
  • évaluer et recommander des moyens qui permettraient au gouvernement de favoriser davantage la qualité des travaux de recherche scientifique au sein du système fédéral.

De plus, la conseillère sera chargée des fonctions suivantes :

  • fournir un rapport annuel au premier ministre et à la ministre des Sciences au sujet des activités du Bureau de la conseillère en chef et de la situation des travaux scientifiques du gouvernement fédéral, y compris en ce qui concerne les scientifiques fédéraux et l’infrastructure scientifique fédérale;
  • fournir et coordonner les avis formulés par les experts à l’intention de la ministre des Sciences et des membres du Cabinet, le cas échéant et à leur demande, sur d’importantes questions d’ordre scientifique, y compris en préparant des documents de recherche et des documents prospectifs à diffuser au public;
  • favoriser un dialogue positif et productif entre les scientifiques fédéraux et le milieu universitaire; faire de la sensibilisation au sujet des dossiers scientifiques qui concernent le public canadien.

Produits connexes