Ottawa (Ontario)
26 septembre 2017

Avant de devenir la conseillère scientifique en chef du Canada, Mona Nemer était vice-rectrice à la recherche à l’Université d’Ottawa. Elle était également professeure à la Faculté de médecine et directrice du Laboratoire de génétique moléculaire et régénération cardiaque.

Les recherches de Mme Nemer portaient sur le cœur, particulièrement sur les mécanismes liés à l’insuffisance cardiaque et les maladies cardiaques congénitales.

Elle est l’auteure de plus de 200 articles largement cités qui ont été publiés dans des revues scientifiques prestigieuses. Ses travaux ont contribué à l’élaboration de tests diagnostiques pour la détection de l’insuffisance cardiaque et des causes génétiques liées aux maladies cardiaques congénitales. Elle a formé plus d’une centaine d’étudiants de divers pays.

Mme Nemer a siégé au sein de nombreux comités consultatifs et conseils d’administration au Canada et à l’étranger, et elle s’est vu décerner de nombreuses distinctions nationales et internationales. Elle est membre de l’Ordre du Canada, de l’Académie des sciences de la Société royale du Canada et de l'American Academy of Arts and Sciences. Elle est aussi chevalière de l’Ordre national du Québec et de l’ordre national du Mérite de la République française. En outre, elle est titulaire de doctorats honorifiques qui lui ont été décernés en France et en Finlande.

Mme Nemer a complété son doctorat en chimie à l'Université McGill. Avant son arrivée à l'Université d'Ottawa, elle a été professeure de pharmacologie à l'Université de Montréal et directrice de l'unité de génétique cardiaque à l'Institut de recherches cliniques de Montréal.

Produits connexes