Priorités

Le Premier ministre Stephen Harper

Au moment où le Canada sort de la crise économique mondiale, le gouvernement du Premier ministre Stephen Harper continue de privilégier l’emploi et la croissance. Aussi son gouvernement mène-t-il à bien la deuxième et dernière phase du Plan d’action économique du Canada en vue de protéger la reprise fragile, d’aider les Canadiens et les Canadiennes à retourner au travail et de nous préparer à sortir de la crise plus forts que jamais.

Soutenir les familles et les collectivités

Notre Plan d’action économique s’inscrit dans le prolongement des réductions de taxes et d’impôts déjà consenties par le gouvernement, notamment la réduction de la TPS de 7 à 5 p. 100 et les allégements fiscaux aux particuliers de 20 milliards de dollars. Le plan permet de venir en aide aux Canadiens et aux Canadiennes les plus durement touchés en bonifiant le programme d’assurance-emploi d’un montant de 8 milliards de dollars qui permettra de prolonger la période d’admissibilité aux prestations, de financer des programmes de formation et de geler les taux de cotisation. Pour venir en aide aux collectivités et aux régions qui dépendent des secteurs les plus durement touchés, comme l’automobile, la foresterie et la fabrication, le plan prévoit de nouveaux investissements de 7,5 milliards de dollars en vue de protéger les emplois et d’aider les entreprises à s’adapter et à être plus concurrentielles sur les marchés mondiaux du XXIe siècle.

Stimuler notre économie

En étroite collaboration avec les provinces et les territoires, le gouvernement lance le plus important programme de renouvellement des infrastructures depuis les cinquante dernières années. Notre Plan d’action économique stimule l’économie canadienne et permet de préserver les emplois, mais aussi d’en créer, en accélérant les investissements faits dans les infrastructures qui soutiendront la prospérité de demain, notamment dans les routes, les ponts, les réseaux de transport en commun, l’accès à l’Internet à large bande, la recherche et le développement scientifique et technologique de même que les projets d’énergie propre. En tout, plus de 16 000 projets font travailler les Canadiens et les Canadiennes d’un océan à l’autre.

Retour à l’équilibre budgétaire

Notre gouvernement se prépare à rétablir l’équilibre budgétaire une fois que la deuxième phase du Plan d’action économique du Canada sera terminée. L’équilibre budgétaire est essentiel, non pas comme une fin en soi, mais comme un moyen de protéger la prospérité économique à long terme du Canada.

À cette fin, nous avons élaboré un plan en trois parties, qui consiste à réduire progressivement les dépenses visant à relancer l’économie, à limiter la croissance des autres dépenses du gouvernement et à favoriser la croissance économique. Entre autres mesures, nous continuons d’accroître les activités commerciales internationales du Canada et de créer les emplois « verts » dignes de notre position croissante de superpuissance dans le domaine de l’énergie propre.

Maintenir le cap sur les priorités à long terme

Bien que le gouvernement cherche surtout à guider le Canada dans cette période de crise économique mondiale, il s’occupe également d’autres priorités importantes à long terme, comme la reconstruction des Forces canadiennes, l’amélioration des règlements relatifs à la sécurité des aliments et des produits, la lutte contre la criminalité liée aux armes à feu, aux gangs et à la drogue, l’affirmation de notre souveraineté dans l’Arctique et le renforcement de l’union économique canadienne.

Vidéo

  • Loading Video...