Main Container

Crête du premier ministre

Le premier ministre resserre les liens avec la République de Corée

Main Content

Le premier ministre Justin Trudeau a conclu aujourd'hui une visite bilatérale fructueuse en République de Corée (Corée) à l’occasion du 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre nos deux pays. En Corée, il a continué de resserrer les liens et de faire croître nos économies.

Le Canada et la Corée partagent depuis longtemps des valeurs et des priorités communes, y compris la défense de la démocratie et des droits de la personne. Ils entretiennent également une relation commerciale dynamique, notamment dans des secteurs comme l'énergie propre, les minéraux critiques et les technologies émergentes.

À Séoul, le premier ministre a participé à une rencontre bilatérale élargie avec le président de la République de Corée, Yoon Suk Yeol. Les deux dirigeants ont réitéré leur volonté mutuelle de renforcer l’amitié entre leurs pays, d’agir en étroite collaboration relativement aux enjeux régionaux et mondiaux, et de resserrer les liens économiques. Les deux dirigeants ont réaffirmé l'importance du partenariat stratégique global Canada-Corée. Ils ont convenu de continuer à travailler ensemble pour défendre leurs valeurs communes, faire croître l'économie pour le bien-être de tous, et créer de bons emplois pour la classe moyenne et des opportunités pour les citoyens et les entreprises des deux pays. Par ailleurs, le premier ministre Trudeau a salué la décision du président Yoon d'adhérer au Défi mondial sur la tarification du carbone, une initiative canadienne visant à encourager l’adoption des systèmes de tarification de la pollution par le carbone qui permettront de lutter contre les changements climatiques et de faire croître l'économie. Au Canada, la tarification de la pollution par le carbone reste un grand pilier du plan climatique canadien, car c’est l’un des moyens les plus efficaces de réduire la pollution et de rendre la vie plus abordable pour les familles.

Alors que le monde est confronté à des défis de plus en plus complexes, les deux dirigeants ont souligné l'importance de la sécurité économique et énergétique, de la démocratie et des droits de la personne. Ils ont convenu de collaborer étroitement pour défendre l'ordre international fondé sur des règles, en particulier dans les régions de l'Indo-Pacifique et du Pacifique Nord, et accroître la collaboration en améliorant l’échange de renseignements, la défense et la sécurité maritime. Les deux dirigeants ont également discuté de leur engagement à l’égard de l'égalité des sexes, y compris la promotion d’une participation significative des femmes dans les domaines de la défense et de la sécurité, des opérations de paix et des négociations de paix.

Le premier ministre s’est également adressé à l’Assemblée nationale de la République de Corée dans une allocution où il a célébré la relation solide entre nos deux pays et les liens qui unissent nos populations. Il s’est réjoui du resserrement du partenariat entre les deux pays, a souligné l'importance de la démocratie et des institutions démocratiques et a énoncé les grandes mesures mises en place par les deux pays pour créer des emplois, soutenir les familles et protéger l'environnement.

Dans le cadre de sa Stratégie pour l’Indo-Pacifique, le Canada compte renforcer les sources de minéraux critiques, d’hydrogène et d’énergie propre en continuant de présenter le Canada comme un fournisseur responsable et fiable. Étant donné les nouvelles possibilités liées à l’augmentation de la demande de minéraux critiques en Corée, le premier ministre Trudeau et le président Yoon ont assisté à la signature d'un nouveau protocole d'entente Canada-Corée sur la coopération à l’égard des chaînes d’approvisionnement des minéraux critiques, de la transition vers l’énergie propre et de la sécurité énergétique. Ce dernier reconnaît le rôle de premier plan que les deux pays peuvent jouer en tant qu'acteurs fiables dans les chaînes d'approvisionnement des minéraux critiques et des véhicules électriques. Il contribuera à stimuler le commerce entre les deux pays, à faire croître nos économies et à créer de bons emplois pour la classe moyenne des deux côtés du Pacifique.

Conscient de l’importance du partenariat commercial entre le Canada et la Corée, le premier ministre a rencontré des chefs d’entreprise lors de son passage à Séoul. Il a profité de l’occasion pour présenter le Canada comme une destination de choix pour les investissements. Il a mis en valeur notre main-d'œuvre hautement qualifiée et talentueuse, notre énergie propre à faible coût, notre secteur minier propre de calibre mondial ainsi que l’excellence de notre milieu de la recherche. Le premier ministre a également souligné l'importance de travailler ensemble en ce qui concerne les chaînes d'approvisionnement, les minéraux critiques et la recherche innovatrice.

Le premier ministre Trudeau et le président Yoon ont également annoncé un nouvel accord sur la mobilité des jeunes qui permettra d’augmenter les occasions d’emploi et de voyage pour la jeunesse canadienne et coréenne. Il permettra également aux jeunes d’acquérir une expérience précieuse, en plus de resserrer les liens entre nos populations.

Avant de quitter la Corée, le premier ministre fera un arrêt à Gapyeong, où il procédera à l’inauguration officielle du sentier de Kapyong et participera à une cérémonie de dépôt de couronnes au monument commémoratif du Canada pour rendre hommage aux contributions héroïques du Canada pendant la guerre de Corée, en particulier lors de la bataille de Kapyong. La cérémonie réunira des jeunes, des militaires en service et des anciens combattants.

Citation

« Le Canada et la Corée entretiennent une étroite amitié fondée sur des liens historiques et des valeurs communes. Compte tenu des défis sans précédent auxquels le monde est confronté, cette visite a contribué à réaffirmer que la Corée est un partenaire solide et digne de confiance pour le Canada. Je suis certain que nous continuerons de travailler ensemble pour bâtir un avenir meilleur et une économie plus forte pour les Canadiens comme pour les Coréens. Au moment où nous célébrons le 60e anniversaire de nos relations diplomatiques, je sais que nous continuerons à resserrer les liens qui nous unissent afin d’assurer notre succès pour les 60 prochaines années. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • La Corée est le septième partenaire commercial du Canada, le sixième marché d'exportation de marchandises et la sixième source d'importation de marchandises.
  • Les échanges commerciaux entre les deux pays sont dynamiques et ont atteint 21,9 milliards de dollars en 2022. La même année, les exportations canadiennes de marchandises vers la Corée atteignaient une valeur de 8,6 milliards de dollars et consistaient principalement en minerais, en combustibles minéraux et hydrocarbures, en pierres et métaux précieux, en pâte de bois et en viande.
  • En 2021, les investissements canadiens en Corée s’élevaient à 174 millions de dollars. Des entreprises canadiennes sont actives dans plusieurs secteurs coréens, dont l’assurance, l’immobilier, la fabrication et les transports. La même année, les investissements directs coréens au Canada étaient évalués à 7,9 milliards de dollars et visaient principalement le secteur de l’énergie (pétrole, gaz et énergies renouvelables).
  • En 2023, le Canada et la Corée célèbrent le 60e anniversaire de leurs relations diplomatiques. La participation du Canada à la guerre de Corée (1950-1953) de même qu’une coopération positive soutenue sur les plans politique et économique contribuent à l’étroite relation qu’entretiennent les deux pays.
  • À Séoul, le premier ministre était accompagné de la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, et du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne.
  • Durant son séjour en Corée, le premier ministre a participé à une visite cérémoniale au cimetière national de Séoul, où il a rendu hommage aux héros coréens et alliés du Commandement des Nations Unies tombés au champ d'honneur. Il s'est également recueilli sur la tombe du Dr Frank Schofield, vétérinaire canadien et missionnaire protestant qui a contribué au mouvement d'indépendance de la Corée.
  • Présentée à l’automne 2022, la Stratégie du Canada pour l’Indo-Pacifique énonce l’importance de la relation bilatérale entre le Canada et la Corée, notamment en ce qui concerne la sécurité régionale, la transition vers l’énergie propre, l’intelligence artificielle, la cybersécurité, la sécurité économique et énergétique, les minéraux critiques et les chaînes d'approvisionnement des batteries de véhicules électriques, l’agriculture et l’agroalimentaire, et l’infrastructure des corridors commerciaux.
  • Dans sa stratégie pour une région indo-pacifique libre, pacifique et prospère, la Corée désigne le Canada comme étant un partenaire essentiel et préconise un élargissement de la coopération dans plusieurs domaines, notamment la réponse aux changements climatiques et les technologies émergentes.
  • Avec l’envoi du troisième contingent en importance parmi les pays des Nations Unies au chapitre du nombre de soldats, le Canada a déployé 26 791 soldats en République de Corée de 1950 à 1953. À cause de la guerre de Corée, 516 Canadiens ont perdu la vie, 16 soldats n’ont pas été retrouvés et cinq marins ont été perdus en mer.

Produits connexes

Liens connexes