Main Container

Prime Minister Crest

Le premier ministre effectue une visite à Kyiv, en Ukraine

Main Content

Slava Ukraini! En prononçant ces mots, les Canadiens s’engagent à se tenir aux côtés du peuple ukrainien aussi longtemps qu’il le faudra.

Le premier ministre Justin Trudeau s’est rendu aujourd’hui à Kyiv, en Ukraine. Il était accompagné de la vice-première ministre et ministre des Finances, Chrystia Freeland.  

Au cours de sa visite, le premier ministre a réaffirmé la solidarité et le soutien indéfectible du Canada envers l’Ukraine et les Ukrainiens, qui continuent de lutter contre l’invasion brutale de la Russie, y compris des frappes russes inadmissibles sur des cibles civiles.

Plus tôt aujourd’hui, le premier ministre Trudeau s’est rendu à Saint Michael’s Square pour déposer une couronne au Mur du souvenir pour ceux et celles qui sont tombés, et pour rendre hommage aux milliers d’Ukrainiens qui ont été tués et aux millions d’autres qui ont été déplacés. Le premier ministre s’est également adressé à la Verkhovna Rada de l’Ukraine, le parlement du pays. Il a aussi visité le Centre de réadaptation en santé mentale pour anciens combattants Lisova Poliana, où il a rencontré des soldats.

Alors que les frappes sur des cibles civiles s’intensifient et que l’Ukraine reste forte, le premier ministre et le président de l’Ukraine, Volodymyr Zelenskyy, ont tenu une rencontre bilatérale. Le premier ministre Trudeau et le président Zelenskyy ont réaffirmé le partenariat entre les deux pays au moyen d’une Déclaration conjointe de l’Ukraine et du Canada. Pendant sa visite en Ukraine, le premier ministre a également rencontré le premier ministre du pays, Denys Shmyhal.

Aujourd’hui, le premier ministre a également annoncé des mesures et des investissements supplémentaires pour continuer à soutenir l’Ukraine, notamment :

  • Une aide militaire à l’Ukraine : le Canada s’est engagé à répondre à l’invasion illégale et non provoquée de la Russie en continuant de fournir une aide militaire immédiate à l’Ukraine, y compris :
    • Un nouveau financement de 500 millions de dollars pour l’aide militaire, afin de soutenir la capacité de l’Ukraine à faire face à l’agression russe.
    • L’opération UNIFIER sera prolongée jusqu’en 2026, ce qui renforcera de manière importante la capacité des Forces armées canadiennes à répondre aux besoins urgents de l’Ukraine en matière de formation.
    • Le Canada contribuera aux efforts multinationaux visant à former des pilotes ukrainiens et à assurer la maintenance et le soutien des F-16 de l’Ukraine, en tirant parti de l’expertise canadienne dans ces domaines.
    • Le Canada apportera également une contribution au centre de maintenance des chars Leopard 2 en Pologne.
    • Le Canada fournira 288 missiles AIM-7 qui seront reconvertis aux États-Unis en vue d’être utilisés dans des systèmes de défense aérienne, ce qui aidera l’Ukraine à défendre son espace aérien.
    • En utilisant les sources de financement actuelles, le Canada fournira 10 000 munitions de 105 mm aux forces armées ukrainiennes.
    • Le Canada a déjà livré 78 véhicules à l’Ukraine, et les 122 prochains véhicules Roshel seront livrés au cours des prochaines semaines.
  • Des sanctions et des mesures économiques : sur la base des travaux de premier plan menés par le Canada pour saisir les avoirs des responsables des actes d’agression de la Russie et de ceux qui en ont bénéficié, le Canada s’est engagé à imposer des sanctions supplémentaires.
    • Le Canada a été le premier pays du G7 à adopter une loi lui permettant de procéder à la saisie et à la confiscation des avoirs russes faisant l’objet de sanctions. Dans le cadre de ses efforts de premier plan à l’échelle mondiale, le Canada a saisi un avion-cargo Antonov 124, précédemment exploité par le transporteur russe Volga-Dnepr, et a entamé la phase judiciaire de la procédure de confiscation.
    • Pour répondre directement aux tentatives de la Russie de détruire les sites culturels, les institutions et l’identité de l’Ukraine, le Canada impose de nouvelles sanctions à l’encontre de 24 personnes et 17 entités en Ukraine dans le cadre du Règlement sur les mesures économiques spéciales visant l’Ukraine.
  • Une aide humanitaire en réponse à la rupture du barrage de Nova Kakhovka : l’effondrement du barrage de Nova Kakhovka est un autre exemple des effets dévastateurs de l’invasion russe sur les civils. Le Canada va octroyer 10 millions de dollars en fonds nouveaux pour la prise de mesures immédiates face à la catastrophe. Il va également réaffecter une somme de 37,5 millions de dollars des fonds réservés à l’Ukraine pour soutenir les organisations qui répondent aux besoins des populations dans les régions touchées par les inondations. Le Canada s’est également engagé à fournir des ressources supplémentaires pour la reconstruction après les inondations.
  • La santé mentale : pour répondre aux conséquences durables de la guerre sur la santé mentale des citoyens ukrainiens, le Canada finance des projets visant à soutenir des initiatives en matière de santé mentale en Ukraine, notamment les suivants :
    • Civil Society and Volunteer-Based Psychological Resource Group (groupe bénévole de la société civile chargé de fournir des ressources psychologiques): le Canada fournira environ 64 000 $ pour soutenir les personnes de la région de Dnipro souffrant de problèmes de santé mentale.
    • La résilience par l’éducation : le Canada fournira environ 52 000 $ pour aider les enseignants et les enfants des régions de l’Ukraine touchées par la guerre en leur offrant des cours de formation et du mentorat.
    • Traumatismes de guerre : le Canada affectera environ 50 000 $ au programme éducatif Guérir les traumatismes de guerre pour les dirigeants communautaires en Ukraine.
    • Phoenix NeuroRoom – soutien psychosocial : le Canada fournira plus de 99 500 $ pour aider les membres du personnel médical de la région de Kharkiv à composer avec les expériences traumatisantes de la guerre.

Les investissements annoncés aujourd’hui s’appuient sur l’engagement financier de plus de 8 milliards de dollars du Canada visant à offrir à l’Ukraine une aide financière, militaire, humanitaire, au développement et à l’immigration. De plus, le Budget 2023 prévoit un prêt de 2,45 milliards de dollars au gouvernement de l’Ukraine pour l’année en cours, à l’appui du rétablissement et de la reconstruction de l’Ukraine.

Le Canada a la volonté de poursuivre sa proche collaboration avec ses alliés de l’OTAN, l’Union européenne et ses partenaires du G7 ainsi qu’avec la communauté internationale dans son ensemble pour que les interventions et le soutien à l’Ukraine soient coordonnés et pour que le président Poutine et les complices de cette guerre non provoquée, injustifiable et illégale rendent compte de leurs actes. Le Canada a fermement condamné l’invasion brutale de la Russie au niveau bilatéral et au sein de l’ONU, de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, de l’OTAN et d’autres tribunes multilatérales – et il continuera de le faire.

Le Canada sera toujours solidaire de l’Ukraine et des Ukrainiens, qui se battent contre l’autoritarisme et continuent de défendre leurs libertés, leur indépendance et la démocratie.

Citations

« En ce moment charnière, nous réaffirmons que le Canada est solidaire de l’Ukraine. Aujourd’hui, j’ai rencontré des femmes et des hommes de courage qui luttent pour leur pays, pour leur vie et pour les valeurs qui sont chères aux yeux des populations des démocraties du monde entier. Face aux atrocités de la guerre illégale et injustifiable de la Russie, la force et la bravoure des Ukrainiens sont une source d’inspiration pour le reste du monde. Je tiens à remercier le président Zelenskyy de nous montrer l’exemple avec une détermination sans borne. Aujourd’hui, le Canada a annoncé de nouvelles sanctions et promis du soutien militaire et humanitaire à l’Ukraine. Nous voulons une fois de plus transmettre ce message : le Canada est solidaire du peuple ukrainien et fera tout ce qu’il peut pour l’aider, aussi longtemps qu’il le faudra. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« En luttant pour leur vie et leur souveraineté, les courageux Ukrainiens mènent également le combat du Canada, soit celui pour la démocratie. Le président Poutine pensait que Kyiv tomberait en une semaine et que les démocraties du monde seraient faibles et divisées. Il s’est lourdement trompé. La résistance historique du peuple ukrainien a inspiré le monde entier, et le Canada sera aux côtés de l’Ukraine jusqu’à ce qu’elle soit victorieuse. »

L’hon. Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances

Faits saillants

  • La vice-première ministre et ministre des Finances a annoncé que le décret de remise visant des marchandises de l’Ukraine sera prolongé jusqu’au 9 juin 2024 pour maintenir l’importation libre de droits de douane de marchandises ukrainiennes au Canada, dont de l’acier et des produits assujettis à la gestion de l’offre et à un contingent tarifaire.  
  • Depuis l’occupation illégale et la tentative d’annexion de la Crimée par la Russie en 2014, le Canada a imposé des sanctions à plus de 2 500 personnes et entités en Russie, au Bélarus et en Ukraine. Nombre de ces mesures ont été prises en coordination avec les alliés et partenaires du Canada.
  • Entre 2015 et 2023, les Forces armées canadiennes ont formé plus de 36 000 membres des forces de sécurité de l’Ukraine dans le cadre de l’opération UNIFIER.
  • Depuis février 2022, le Canada s’est engagé à allouer plus de 1 milliard de dollars en aide militaire à l’Ukraine. Ce soutien comprend huit chars de combat principaux Leopard 2, un véhicule blindé de dépannage, un système national de missiles surface-air perfectionné et les munitions appropriées, 39 véhicules blindés de soutien au combat, des armes antichars, des armes légères, des obusiers M777 et les munitions appropriées, des caméras sur drone haute résolution, des vêtements d’hiver et plus encore.
  • Depuis l’invasion illégale, injustifiable et non provoquée de la Russie en Ukraine, le Canada a accueilli plus de 139 000 Ukrainiens. Le Canada aide les familles ukrainiennes à trouver un foyer sûr et temporaire au Canada et a mis en place des services de soutien pour les aider après leur arrivée. Ces services comprennent une aide financière temporaire et l’accès à des services d’établissement financés par le gouvernement fédéral, comme des cours de langue et des services liés à l’emploi.

Produits connexes

Liens connexes