Main Container

Prime Minister Crest

Tenir notre promesse d’offrir aux familles des services de garde de qualité, inclusifs et abordables

Main Content

Le plan du gouvernement du Canada en matière d'apprentissage et de garde des jeunes enfants remet déjà de l'argent dans les poches des familles canadiennes, tout en aidant les parents – particulièrement les mères – à réintégrer le marché du travail et à faire croître notre économie. Dans près de la moitié des provinces et des territoires, nous avons déjà atteint notre objectif d'offrir aux familles des services de garde d'enfants à 10 dollars par jour, soit trois ans plus tôt que prévu. Les autres provinces et territoires ont tous réduit les frais d'au moins la moitié, et nous sommes en voie d’atteindre notre objectif de parvenir à des services de garde d'enfants à 10 dollars par jour d'ici 2026.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd'hui la création du Fonds d'infrastructure pour l'apprentissage et la garde des jeunes enfants, qui aidera les fournisseurs de services de garde d'enfants publics et sans but lucratif à offrir aux familles des services abordables grâce au financement de l’infrastructure matérielle nécessaire à la création de places, comme l’immobilier et les matériaux de construction. Ce nouveau fonds permettra de verser 625 millions de dollars supplémentaires aux provinces et aux territoires afin de créer des places en garderie dans les communautés qui n’en ont pas assez.

Le fonds permettra de financer des places en garderie dans les communautés mal desservies, notamment dans les régions rurales et éloignées, dans les quartiers urbains où les coûts sont élevés et où les revenus sont faibles et dans les communautés qui font face à des obstacles en matière d’accès, comme les groupes racisés, les peuples autochtones, les communautés de langue officielle en situation minoritaire, les nouveaux arrivants, ainsi que les enfants en situation de handicap, leurs parents et leurs soignants.

Pendant que nous cherchons à faire des services de garde d’enfants à 10 dollars par jour une réalité pour les familles de partout au pays, nous avons pris l’engagement de créer 250 000 places supplémentaires en garderie. Pour que nous puissions y arriver, ce financement aidera les provinces et les territoires à planifier, à concevoir, à bâtir et à rénover des places en garderie sans but lucratif. De plus, il offrira la possibilité d’investir dans l’infrastructure physique des centres d’apprentissage et de garde des jeunes enfants qui offrent des services de garde à des heures atypiques.

À l’échelle du pays, notre plan concernant la garde d’enfants remet déjà des milliers de dollars dans les poches des familles qui travaillent fort. Il contribue également à faire croître notre économie, comme le montre le pourcentage record de femmes canadiennes actuellement sur le marché du travail. Le gouvernement du Canada continuera de travailler avec les provinces et les territoires, les fournisseurs de services d'apprentissage et de garde des jeunes enfants, les éducateurs, les peuples autochtones et d'autres partenaires pour faire de la garde d'enfants à 10 dollars par jour une réalité dans l'ensemble du pays.

Citations

« Il est tout simplement logique d’offrir des services de garde abordables. C’est avantageux pour les parents et leurs enfants autant que pour l’économie. Nous avons déjà réalisé de grands progrès, puisque des milliers de places en garderie ont déjà été créées et un pourcentage record de femmes participent au marché du travail. Les pays confiants investissent dans leur population et leur avenir, et l’annonce d’aujourd’hui nous permet de poursuivre ces progrès et de respecter notre promesse d’offrir des garderies à 10 dollars par jour à toutes les familles canadiennes. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Nous savons que, pour bien des parents, il peut être stressant de trouver des places en garderie et que, très souvent, ils aboutissent sur de longues listes d’attente. C’est pourquoi la création de places en garderie est un pilier de notre plan sur les services de garde. Le Fonds d'infrastructure pour l'apprentissage et la garde des jeunes enfants viendra donc appuyer les fournisseurs de services de garde pour qu’ils puissent continuer d’offrir des services de qualité, abordables, souples et inclusifs pour l’apprentissage et la garde des jeunes enfants, et ce, partout au pays. Nous savons aussi que la mise en place de notre réseau de services de garde ne serait pas possible sans les personnes extraordinaires qui y travaillent, alors nous continuerons de collaborer avec les provinces et les territoires pour offrir à la main-d’œuvre le soutien et les programmes dont elle a besoin pour réussir. »

L’hon. Karina Gould, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

Faits saillants

  • Le Fonds d'infrastructure pour l'apprentissage et la garde des jeunes enfants vise à répondre aux préoccupations des provinces et des territoires concernant le financement des infrastructures pour les fournisseurs publics et sans but lucratif, y compris le coût de l'immobilier et des matériaux de construction. Le Fonds s'adressera exclusivement aux fournisseurs de services d'apprentissage et de garde des jeunes enfants publics et sans but lucratif, compte tenu des difficultés particulières qu'ils éprouvent en ce qui a trait au financement des coûts d'investissement. 
  • Le Fonds tient compte des problèmes d'infrastructure propres aux territoires, notamment le coût élevé des fournitures, une saison de construction plus courte, la pénurie de main-d'œuvre qualifiée et le manque d'infrastructures municipales, qui entraînent des coûts plus élevés pour la construction et la rénovation des garderies.
  • Par le biais d’investissements fédéraux existants dans le système pancanadien d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, le gouvernement du Canada vise à créer environ 250 000 nouvelles places en garderie grâce à la conclusion d'ententes avec l'ensemble des provinces et des territoires du Canada. Ces nouvelles places seront principalement créées par des fournisseurs de services de garde accrédités sans but lucratif, publics et en milieu familial.
  • Le Québec a été un pionnier de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants au Canada, et ce nouveau financement s’inscrira dans le cadre d’une entente asymétrique avec la province du Québec qui permettra à cette dernière d’améliorer davantage son réseau de garderies. 
  • Les investissements dans les services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants profiteront à toute la population du Canada. Des études démontrent que pour chaque dollar investi en éducation à la petite enfance, l’économie en général reçoit en retour entre 1,50 $ et 2,80 $.
  • Selon un rapport publié récemment par Services économiques TD (en anglais seulement), le taux d'activité des femmes ayant des enfants de moins de six ans a grimpé en flèche depuis la pandémie : environ 111 000 femmes de plus ont un emploi depuis 2020. Ce changement est étroitement lié à l'amélioration de l'accès à des services de garde abordables.
  • Dans le Budget de 2021, le gouvernement du Canada a annoncé un investissement transformateur de plus de 27 milliards de dollars sur cinq ans pour bâtir avec les provinces et les territoires un système d’apprentissage et de garde des jeunes enfants à l’échelle du Canada. Tous les fonds combinés, y compris ceux pour l’apprentissage et la garde des jeunes enfants autochtones, totalisent jusqu’à 30 milliards de dollars sur cinq ans pour soutenir l’apprentissage et la garde des jeunes enfants.
  • Au minimum, 9,2 milliards de dollars par année, à partir de 2025-2026, seront investis de façon permanente dans les services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants et dans les services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones.

Liens connexes