Main Container

Prime Minister Crest

De meilleurs services de garde d’enfants pour un plus grand nombre de familles de l’Île-du-Prince-Édouard

Main Content

La mise en place de services de garde d’enfants à 10 dollars par jour pour les familles de tout le pays est un moyen essentiel de rendre la vie plus abordable tout en créant de bons emplois et en aidant les parents à réintégrer le marché du travail, ce qui fait croître notre économie. Grâce au plan du gouvernement du Canada, les frais de garde d’enfants pour les familles de l’Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.) ont déjà été réduits de moitié, pour s’établir à 20 dollars par jour, en moyenne. Tout en poursuivant nos progrès vers la mise en place de services de garde d’enfants à 10 dollars par jour sur l’île, nous investissons maintenant pour améliorer les services de garde et les rendre plus accessibles à un plus grand nombre de familles.

Le premier ministre Justin Trudeau était aujourd’hui en compagnie du premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard, Dennis King, de la ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jenna Sudds, du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, et de la ministre de l’Éducation et de la Petite enfance de l’Î.-P.-É., Natalie Jameson, pour annoncer des investissements visant à créer davantage de places et à soutenir les éducatrices et éducateurs de la petite enfance de la province.

Au cours des 18 prochains mois, l’Î.-P.-É. créera plus de 300 nouvelles places en services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants accrédités dans les centres de la petite enfance de la province. Grâce à cet élargissement du réseau, la province devrait maintenant être en mesure de créer au moins 530 places d’ici le 31 mars 2026.

Les éducatrices et éducateurs de la petite enfance sont la pierre angulaire de notre système d’apprentissage et de garde des jeunes enfants. L’Î.-P.-É se servira du financement fédéral pour soutenir une augmentation du salaire des éducatrices et éducateurs de la petite enfance dans les centres de la petite enfance à compter du 1er octobre 2023. Les augmentations salariales sont essentielles au recrutement et au maintien en poste d’une main-d’œuvre qualifiée qui permet d’étendre les services de garde d’enfants dans la province. De plus, l’Î.‑P.‑É. investira 1,18 million de dollars par année dans la conception, la mise en œuvre et la gestion d’un régime de retraite à cotisation déterminée pour les employés des centres de la petite enfance, ce qui aidera le secteur de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants à maintenir en poste des employés qualifiés et expérimentés et à faciliter les efforts de recrutement.

En plus de créer un système pancanadien d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, nous soutenons les gens par l’entremise de programmes clés comme l’Allocation canadienne pour enfants, qui permet aux familles de recevoir cette année jusqu’à 7 437 dollars par enfant de moins de six ans et 6 275 dollars par enfant âgé de six à 17 ans. Le gouvernement du Canada s’efforce de rendre la vie plus abordable pour les familles, tout en créant de bons emplois et en stimulant l’économie.

Citations

« Les investissements dans les travailleurs donnent des résultats. C’est ce que nous constatons tous les jours à travers le pays. Tout en continuant de progresser vers la mise en place de services de garde d’enfants à 10 dollars par jour pour les familles de l’Île-du-Prince-Édouard, nous agissons pour améliorer le système et le rendre plus accessible. Voilà notre approche pour rendre la vie plus abordable, créer de bons emplois pour la classe moyenne, faire croître l’économie et offrir à chaque enfant le meilleur départ possible dans la vie. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Ensemble, nous continuons de faire des investissements importants en vue de bâtir un système d’apprentissage et de garde des jeunes enfants solide et résilient sur l’Île-du-Prince-Édouard. Ces investissements contribueront à la création de plus de 300 nouvelles places en service de garde au cours des 18 prochains mois. Ils permettront également d'augmenter le salaire des éducateurs de la petite enfance et d'offrir aux travailleurs de ce secteur un régime de retraite à cotisation déterminée afin d'attirer et de retenir les travailleurs dans les centres désignés de la province. Les investissements réalisés aujourd'hui permettront de construire un avenir meilleur pour tous les résidents de l'île. »

L'hon. Dennis King, premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard

« L’annonce d’aujourd’hui permettra d’améliorer la rémunération et les avantages sociaux des travailleurs des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants de l’Î.-P.-É. Ainsi, nous pourrons accroître considérablement l’offre de services de garde d’enfants sur l’Île. En faisant ces annonces, l’Î.-P.-É. démontre une fois de plus que le travail assidu et la collaboration étroite entre les différents ordres de gouvernement sont profitables pour les familles et les enfants de la province et de l’ensemble du Canada. Je félicite la ministre Jameson et son équipe pour ces réalisations importantes. »

L’hon. Jenna Sudds, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

« Cet investissement financier démontre notre volonté collective de soutenir le personnel de la petite enfance et de reconnaître son rôle essentiel dans la formation des prochaines générations de notre société. En offrant aux travailleurs une sécurité financière et une tranquillité d’esprit, nous souhaitons attirer et retenir des personnes talentueuses dans cette profession essentielle, améliorant ainsi la qualité du système d’apprentissage et de garde des jeunes enfants dans notre province. La nouvelle subvention d’aide à l’expansion permettra d’offrir aux familles de l’île davantage de places dans des centres d’apprentissage et de garde des jeunes enfants de haute qualité, inclusifs et abordables. »

L’hon. Natalie Jameson, ministre de l’Éducation et de la Petite enfance de l’Île-du-Prince-Édouard

Faits saillants

  • Les augmentations salariales dans les centres de la petite enfance désignés de l’Î.-P.-É. entreront en vigueur le 1er octobre 2023 et varieront de 0,50 $ à 1,75 $ l’heure en fonction du niveau de certification et de l’expérience des employés.
  • Dans le Budget 2021, le gouvernement du Canada a procédé à un investissement transformateur de plus de 27 milliards de dollars sur cinq ans pour bâtir le système pancanadien d’apprentissage et de garde des jeunes enfants avec les provinces et les territoires. Si l’on ajoute à cela d’autres investissements, dont ceux visant à soutenir les services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones, jusqu’à 30 milliards de dollars sur cinq ans seront consacrés à l’apprentissage et à la garde des jeunes enfants.
  • Dans le cadre de l’accord conclu avec l’Île-du-Prince-Édouard, le gouvernement du Canada investit près de 121,3 millions de dollars sur cinq ans pour améliorer les services réglementés d’apprentissage et de garde des jeunes enfants de moins de six ans dans la province.
  • Dans le cadre du système pancanadien d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, le gouvernement du Canada vise à créer environ 250 000 nouvelles places en services de garde d’enfants dans tout le pays d’ici mars 2026 afin d’offrir aux familles des options de garde d’enfants abordables, peu importe leur lieu de résidence.
  • Les investissements dans les services de garde seront profitables pour tous les Canadiens. Des études ont démontré que pour chaque dollar investi dans l’éducation de la petite enfance, l’ensemble de l’économie reçoit entre 1,50 $ et 2,80 $ en retour.

Liens connexes