Main Container

Prime Minister Crest

Le premier ministre annonce la nomination d’une nouvelle envoyée spéciale pour la préservation de la mémoire de l’Holocauste et la lutte contre l’antisémitisme

Main Content

Les attaques terroristes à grande échelle du Hamas contre Israël ont de nouveau rappelé au reste du monde que l’antisémitisme n’est pas un vestige du passé, mais bien une réalité quotidienne vécue par les communautés juives ici, au Canada, et dans le monde entier. L’antisémitisme n’est pas un problème que la communauté juive doit affronter seule. Nous devons tous continuer de le dénoncer, en tout temps et en tout lieu.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui la nomination de Deborah Lyons en tant que nouvelle envoyée spéciale du Canada pour la préservation de la mémoire de l’Holocauste et la lutte contre l’antisémitisme. Mme Lyons a été nommée pour un mandat de deux ans.

Diplomate respectée possédant 25 ans d’expérience dans les domaines des relations internationales, des affaires politiques, de la gestion de la sécurité et du développement, Mme Lyons était auparavant ambassadrice du Canada en Israël. Elle est une alliée solide de la communauté juive et travaille depuis longtemps avec des organismes communautaires. Plus récemment, elle a soutenu les efforts de paix et de stabilisation en Afghanistan en tant que représentante spéciale du secrétaire général et cheffe de la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan.

En tant qu’envoyée spéciale du Canada, Mme Lyons dirigera les efforts de lutte contre l’antisémitisme et de préservation de la mémoire de l’Holocauste ici et ailleurs dans le monde. Elle dirigera la délégation canadienne auprès de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste et travaillera avec des partenaires nationaux et internationaux pour renforcer et promouvoir l’éducation, la mémoire et la recherche au sujet de l’Holocauste dans le monde entier. Parallèlement, elle poursuivra la mise en œuvre des engagements que nous avons pris lors du Forum international de Malmö sur la mémoire de l’Holocauste et la lutte contre l’antisémitisme.

Le premier ministre a remercié l’honorable Irwin Cotler pour le leadership qu’il a exercé et les contributions constantes qu’il a apportées en tant que premier envoyé spécial du Canada pour la préservation de la mémoire de l’Holocauste et la lutte contre l’antisémitisme, poste qu’il a occupé de 2020 à 2023. M. Cotler a joué un rôle essentiel pour veiller à ce que les leçons douloureuses de l’Holocauste et les souvenirs de ceux qui l’ont vécu ne soient jamais oubliés. Le leadership dont il a fait preuve pendant une période où l’antisémitisme était en hausse, notamment en tant que coprésident du Sommet national sur l’antisémitisme, aura une incidence durable sur les efforts déployés par le gouvernement pour lutter contre la haine sous toutes ses formes.

Citations

« Aujourd’hui, à la suite des attaques horribles contre Israël, nous réaffirmons notre solidarité avec les communautés juives du Canada. Mme Lyons jouera un rôle essentiel dans la lutte contre l’antisémitisme et la préservation de la mémoire de l’Holocauste, afin que les jeunes générations connaissent la vérité sur ce qui s’est passé et sachent que l’antisémitisme se perpétue encore aujourd’hui. Nous devons tous affronter l’antisémitisme, la haine et l’intolérance sous toutes leurs formes afin de bâtir un avenir meilleur et plus sûr pour tous. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« L’antisémitisme est une réalité quotidienne pour un trop grand nombre de membres des communautés juives du Canada et du monde entier. La douleur atroce causée par les attaques du Hamas contre les Israéliens plus tôt ce mois-ci doit nous inciter à poursuivre ensemble la lutte contre l’antisémitisme. Je suis fière d’accepter ce rôle et cette responsabilité, et je m’engage à travailler avec tous les ordres de gouvernement et avec l’ensemble des institutions concernées et des parties prenantes pour promouvoir la sensibilisation à l’Holocauste et lutter contre l’antisémitisme, ici au Canada et à l’étranger. Si nous retenons les leçons de notre passé, je suis convaincue que nous pouvons bâtir un avenir plus juste et plus inclusif pour tous. »

Deborah Lyons, envoyée spéciale du Canada pour la préservation de la mémoire de l’Holocauste et la lutte contre l’antisémitisme

Faits saillants

  • L’Holocauste est le génocide sans précédent perpétré par le régime nazi dans le but d’anéantir le peuple juif en entier. Pendant l’Holocauste, plus de six millions de Juifs – soit environ les deux tiers de la population juive d’Europe – ont été assassinés. Au total, 11 millions de personnes ont été brutalement assassinées par le régime nazi, notamment par le génocide des populations roms et sintis et la persécution des citoyens d’origine ethnique polonaise, des citoyens soviétiques, des personnes LGBTQI+, des personnes en situation de handicap ainsi que des dissidents politiques et religieux.
  • Le gouvernement fédéral a créé le poste d’envoyé spécial pour la préservation de la mémoire de l’Holocauste et la lutte contre l’antisémitisme en 2020, dans le cadre de son engagement à renforcer les efforts nationaux et internationaux visant à préserver la mémoire de l’Holocauste et les témoignages des survivants, à combattre l’antisémitisme, la haine et le racisme ainsi qu’à promouvoir et à défendre la démocratie, le pluralisme, l’inclusion et les droits de la personne.  
  • L’envoyé spécial agit de concert avec les ministres des Affaires étrangères, du Patrimoine canadien et de la Diversité, de l’Inclusion et des Personnes en situation de handicap ainsi qu’avec d’autres ministres concernés et des élus de tous les ordres de gouvernement en vue d’orienter et de faire progresser les politiques et les programmes du gouvernement du Canada.
  • L’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (AIMH) est une organisation intergouvernementale vouée au renforcement, à l’avancement et à la promotion de l’éducation, de la mémoire et de la recherche au sujet de l’Holocauste. Elle regroupe 35 pays membres, 10 pays observateurs et huit organisations partenaires dont le mandat comprend des enjeux liés à l’Holocauste.
  • Le Canada s’est joint à l’AIMH en 2009 et a adopté la définition opérationnelle de l’antisémitisme de l’AIMH en 2019, dans le cadre de la Stratégie canadienne de lutte contre le racisme. Cette définition constitue le fondement de l’engagement du gouvernement fédéral auprès des communautés juives et de son travail de lutte contre l’antisémitisme. L’envoyé spécial doit promouvoir l’application de cette définition dans le cadre de son mandat.
  • Depuis 2019, le gouvernement du Canada a investi près de 100 millions de dollars dans le cadre de la Stratégie canadienne de lutte contre le racisme, dont 70 millions de dollars pour soutenir des organisations communautaires se consacrant à la lutte contre le racisme et à la promotion du multiculturalisme dans l’ensemble du pays.
  • En 2022, le gouvernement du Canada a versé de nouveaux fonds pour promouvoir l’éducation liée à l’Holocauste et combattre l’antisémitisme au pays. Il a notamment soutenu la création de nouveaux musées sur l’Holocauste à Montréal et à Toronto et la relocalisation du Centre commémoratif de l’Holocauste de Vancouver.
  • L’an dernier, le Canada a doublé sa contribution annuelle à l’AIMH. Nous continuons de promouvoir l’Alliance et sa définition opérationnelle de la notion d’antisémitisme, qui est un outil important dans la lutte contre les attitudes et les comportements antisémites, notamment la négation et la distorsion de l’Holocauste, au Canada comme dans le reste du monde.
  • Le Budget 2023 propose d’accorder 49,5 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2023-2024, à Sécurité publique Canada afin d’améliorer et d’élargir le Programme de financement des projets d’infrastructure de sécurité pour les communautés à risque et lui permettre de mieux répondre aux besoins en matière de sécurité des communautés, qui sont en constante évolution.

Note biographique

Liens connexes