Main Container

logo

Nous créons des opportunités pour les Canadiens et renforçons la collaboration avec les partenaires de l'APEC

Main Content

La libéralisation et l’ouverture du commerce sont essentielles pour créer de bons emplois pour la classe moyenne et de nouvelles opportunités pour les entreprises canadiennes. Lors de la réunion des dirigeants de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) de cette année, le Canada a resserré ses liens avec la région afin de favoriser la croissance pour les citoyens des deux côtés du Pacifique.

Le premier ministre Justin Trudeau a conclu aujourd'hui sa participation à la Réunion des dirigeants de l'APEC à San Francisco, aux États-Unis d'Amérique. Sous le thème « Créer un avenir résilient et durable pour tous », les dirigeants de 21 économies partenaires se sont réunis pour faire progresser la coopération économique. Près d'un an après le lancement de la Stratégie du Canada pour l’Indo-Pacifique, la réunion s’est avérée un lieu d’échanges important pour approfondir la collaboration du Canada avec les économies régionales concernant la résilience des chaînes d'approvisionnement, la croissance économique durable et inclusive, le commerce numérique et la sécurité économique.

Tout au long de la Réunion des dirigeants de l'APEC, le premier ministre a présenté le Canada comme un partenaire commercial fiable et une destination de choix pour les investissements, notamment dans les domaines de l'agriculture, de l'énergie propre et de l'intelligence artificielle. En marge de la réunion, le premier ministre a aussi rencontré des dirigeants canadiens et américains du monde des affaires et du secteur de l'intelligence artificielle. Afin de resserrer le leadership canadien en matière de technologie, un accord de plusieurs années entre BlackBerry et le gouvernement de la Malaisie a été signé en marge de l'APEC. La technologie canadienne de classe mondiale de BlackBerry a été choisie pour fournir des services et une infrastructure qui aideront à développer la capacité de la Malaisie en matière de cybersécurité et sa capacité à contrer et à décourager les cybermenaces.

Lors de cette réunion, le premier ministre a discuté d’enjeux mondiaux avec les autres dirigeants, tels que la guerre illégale et injustifiable menée par la Russie en Ukraine et la situation actuelle en Israël, à Gaza et en Cisjordanie.

Lors de son séjour à San Francisco, le premier ministre a convoqué une table ronde réunissant des innovateurs canadiens, des leaders mondiaux de la technologie, des producteurs agricoles et des fournisseurs de services logistiques afin de discuter de la réduction des coûts des aliments pour les consommateurs et de l'amélioration de la résilience de la chaîne d'approvisionnement agricole. Le premier ministre a également rencontré le gouverneur de la Californie, Gavin Newsom, pour discuter de priorités communes, notamment l’importance de lutter contre les changements climatiques, de favoriser la croissance d’économies fortes et de rendre la vie plus abordable pour les gens de la classe moyenne.

Citation

« Dans les domaines de l’intelligence artificielle à l’énergie propre en passant par l’agriculture, le monde se tourne vers le Canada pour y faire des affaires. Quand nous nous assurons que nos partenaires de l’Asie-Pacifique peuvent investir au Canada et que les entreprises canadiennes peuvent faire des affaires en Asie-Pacifique, nous créons des emplois pour la classe moyenne et bâtissons des économies durables. C’est en travaillant ensemble que nous pourrons offrir un avenir plus fort et plus sain aux gens des deux côtés du Pacifique. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • Lors de son passage à San Francisco, le premier ministre a tenu des réunions bilatérales avec les dirigeants du Japon, de la Thaïlande, de l’Australie, du Vietnam, du Mexique et de la Malaisie.
  • Avec 40 économies, plus de 4 milliards d’habitants et une activité économique de 47,19 mille milliards de dollars, la région indo-pacifique est celle qui connaît la croissance la plus rapide au monde et elle compte 6 des 13 principaux partenaires commerciaux du Canada.
  • Depuis le lancement de la Stratégie du Canada pour l’Indo-Pacifique en 2022, nous avons réalisé des progrès considérables quant à sa mise en œuvre, par exemple les suivants :
    • annoncer le nouveau Partenariat stratégique Canada-ANASE, une étape importante de nos efforts visant à renforcer les relations avec l’Asie du Sud-Est;
    • nommer un envoyé spécial du Canada pour l'Indo-Pacifique, l’ambassadeur Ian McKay, en avril 2023, et un représentant commercial canadien dans l’Indo-Pacifique, Paul Thoppil, en septembre 2023. Ces diplomates joueront un rôle essentiel dans l’avancement des intérêts du Canada dans la région;
    • dans le cadre de la Stratégie, le Canada a récemment signé un accord d’une durée de cinq ans avec les Philippines afin de lui fournir le système de détection des navires clandestins du Canada. Ce système comporte des technologies de télédétection de pointe qui permettront aux Philippines de rehausser leur connaissance du domaine maritime et viendront soutenir leurs efforts de lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée à l’intérieur de leurs eaux territoriales. Pêches et Océans Canada déploiera le système dans plusieurs installations de surveillance aux Philippines à compter du 20 novembre 2023.
  • En tant que chef de file de l’atténuation des effets des changements climatiques, des technologies vertes et de la promotion de la biodiversité, le Canada est fier de chapeauter le Prix Bio-Circulaire-Vert de l’APEC et d’avoir injecté 45 000 dollars américains dans cette initiative. L’objectif de cette initiative est de mettre en lumière des personnes et des organisations remarquables qui ont fait avancer la croissance durable et inclusive.
  • En marge de la réunion de l’APEC, la ministre de la Promotion des exportations, du Commerce international et du Développement économique, Mary Ng, a donné le coup d’envoi au Conseil de partenariat de l’Arrangement de coopération économique et commerciale avec les peuples autochtones. Le Conseil favorisera la collaboration entre les économies participantes dans le but de déceler et d’éliminer les barrières à l’autonomisation économique et à la participation au commerce des peuples autochtones.
  • En juin 2022, le Canada et la Californie ont lancé le Partenariat pour l’action climatique et la protection de la nature, qui s’appuie sur un protocole d’entente signé par Environnement et Changement climatique Canada et l’agence californienne de protection environnementale. Le protocole d’entente de 2022 encadre le resserrement des échanges et de la coopération technique à l’égard d’un large éventail de priorités au chapitre du climat et de l’environnement.  

Produit connexe

Liens connexes