Main Container

Crête du premier ministre

Le premier ministre Justin Trudeau convoque le Groupe d'intervention en cas d'incident pour discuter de la situation dans les ports de la Colombie-Britannique

Main Content

Aujourd’hui, le premier ministre Justin Trudeau a convoqué le Groupe d’intervention en cas d’incident pour discuter de l'interruption de travail dans les ports de la Colombie-Britannique avec des ministres et des hauts responsables.

Le Groupe a été informé des derniers développements dans la province, où les dirigeants syndicaux ont annoncé que des milliers de travailleurs portuaires reprendront la grève samedi. Cette décision a été prise après que les dirigeants syndicaux n'ont pas donné aux membres du syndicat la possibilité de voter sur l'entente de principe conclue la semaine dernière par le syndicat et l'employeur à l'issue de semaines de médiation et de négociation au niveau fédéral.

Le Groupe a discuté des répercussions de la situation, qui a entraîné de graves perturbations des activités de la principale porte d'exportation et d'importation du Canada vers le monde. Les grèves qui ont eu lieu au début du mois ont déjà empêché des milliards de dollars de marchandises d'entrer dans les ports et d'en sortir, ce qui a gravement nui à notre économie, à la réputation du Canada en tant que partenaire commercial et à l'emploi au Canada.

Le premier ministre a souligné qu'il était essentiel que les activités reprennent dès que possible dans nos ports. Les travailleurs et les employeurs du pays – et tous les Canadiens – ne peuvent pas être confrontés à de nouvelles perturbations. Le premier ministre a sollicité l’avis des ministres et des hauts responsables quant à la façon de réaliser cet objectif et il leur a demandé d’envisager toutes les options possibles pour assurer la stabilité de nos chaînes d'approvisionnement et pour protéger les emplois au Canada et notre économie.

Lien connexe