Main Container

logo

Déclaration du premier ministre à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse

Main Content

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse :

« Aujourd’hui, en cette Journée mondiale de la liberté de la presse, nous rendons hommage aux nombreux journalistes, ici au Canada et dans le monde entier, qui travaillent sans relâche pour mettre au jour la vérité. Nous réaffirmons également notre engagement de longue date à l’égard de la liberté de la presse – un pilier fondamental de notre démocratie – et nous rendons hommage à ceux qui ont été blessés ou qui ont perdu la vie en défendant la liberté de la presse.

« Le Canada jouit d’une presse forte et libre, mais nous savons que ce n’est pas le cas partout. Bien des journalistes subissent de la censure, de l’intimidation, de la violence, des peines de prison et des arrestations illégales. Cette année seulement, un peu partout dans le monde, de nombreux journalistes ont été tués et des centaines ont été emprisonnés alors qu’ils étaient en devoir. Ces circonstances nous rappellent que nous devons continuer de promouvoir le travail des journalistes et une presse forte et libre.

« Tandis que la Russie poursuit son invasion illégale et injustifiable de l’Ukraine, nous remercions les journalistes qui, aux premières lignes, risquent leur vie pour fournir au reste du monde des renseignements exacts. À l’ère de la désinformation et de la mésinformation, le journalisme indépendant et factuel est essentiel. Nous devons tous ensemble appuyer le travail des journalistes et redoubler d’efforts dans la lutte contre la désinformation.

« Le gouvernement du Canada soutient la liberté des médias au pays et à l’étranger. À titre de coprésident de la Coalition pour la liberté des médias (en anglais seulement) et de président de la Coalition pour la liberté en ligne pour 2022, le Canada travaille en collaboration avec ses partenaires internationaux à défendre la liberté de la presse. Nous nous attaquons aussi aux défis que représente la désinformation en ligne et freinons sa propagation en donnant aux gens les outils nécessaires pour la reconnaître et en créant un écosystème d’information sain, notamment dans le cadre de l’Initiative de citoyenneté numérique et au moyen des investissements prévus dans le Budget 2022 pour combattre la désinformation. Le Canada fournit également 13,4 millions de dollars sur cinq ans pour soutenir le Mécanisme de réponse rapide du G7, qui aide les pays à mieux coordonner leurs efforts afin de cerner les menaces étrangères à la démocratie, y compris la désinformation parrainée par l’État, et d’y réagir.

« En cette Journée mondiale de la liberté de la presse, nous rendons hommage aux nombreux journalistes qui ont été blessés ou ont perdu la vie en se portant à la défense de la liberté de la presse. Nous saluons les journalistes qui risquent leur vie chaque jour dans des endroits dangereux, notamment aux premières lignes de la guerre, pour rendre compte librement d’enjeux d’intérêt public. J’encourage tous les Canadiens à reconnaître le travail important des journalistes et des professionnels des médias, que je remercie pour leur quête incessante de la vérité et leur volonté de la partager avec nous. »