Main Container

Crête du premier ministre

Déclaration du premier ministre sur les résultats des simulacres de référendums organisés par la Russie dans les régions occupées de l’Ukraine

Main Content

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante sur les résultats des simulacres de référendums organisés par la Russie dans les régions occupées de l’Ukraine :

« Les soi-disant référendums tenus par la Russie dans les régions illégalement occupées de Donetsk, de Louhansk, de Kherson et de Zaporizhzhia, en Ukraine, n’ont absolument aucune légitimité. De nombreuses sources rapportent que des électeurs ont dû y participer de force. Ces référendums contreviennent clairement au droit international et sont motivés par le fait que le président Poutine croit qu’il peut redessiner la carte du monde à sa guise.

« Le Canada ne reconnaît pas et ne reconnaîtra jamais les résultats de ces simulacres de référendums ou toute tentative illégale d’annexion de territoires ukrainiens par la Russie.

« Le Canada et ses partenaires internationaux vont continuer à soutenir l’Ukraine contre les attaques du président Poutine à l’encontre de son intégrité territoriale et de l’ordre international fondé sur des règles. En riposte à cette nouvelle escalade des tensions, nous avons l’intention d’imposer d’autres sanctions contre des personnes et des entités qui sont complices de cette nouvelle tentative de miner les principes de la souveraineté de l’État et qui partagent la responsabilité des carnages insensés qui ont lieu en ce moment à travers l’Ukraine.

« Nous travaillons activement de pair avec nos partenaires et nos alliés sur la scène internationale pour contester d’une seule et même voix ces "votes" illégitimes et continuer de coordonner notre réponse à l’agression constante, non provoquée et injustifiable de la Russie contre l’Ukraine.

« Le Canada réitère également qu’il condamne avec fermeté les crimes de guerre de la Russie en Ukraine, qui comprennent des viols, de la torture et des meurtres de civils commis à l’aveugle. Nous nous prévaudrons de tout outil à notre disposition pour veiller à ce que ces violations du droit international ne restent pas impunies.

« Le Canada maintient son ferme engagement envers la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’indépendance de l’Ukraine. Nous continuerons de tenir la Russie responsable de ses actes et de soutenir le peuple et le gouvernement de l’Ukraine, qui défendent leurs libertés, leur démocratie et leur mode de vie.

« Le territoire ukrainien restera aux mains de l’Ukraine. »