Main Container

logo

Déclaration commune des dirigeants de l’ANASE et du Canada sur le renforcement de la sécurité alimentaire et de la nutrition en réponse aux crises

Main Content

NOUS, les États membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE) et le Canada, nous sommes réunis à Jakarta, en Indonésie, le 6 septembre 2023, à l'occasion du Sommet ANASE-Canada, pour lancer le Partenariat stratégique ANASE-Canada dans les objectifs suivants;

RECONNAISSANT l’interconnexion et les vulnérabilités de la région face aux défis mondiaux actuels, comme la montée des tensions et des conflits géopolitiques, les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur la sécurité alimentaire mondiale, la menace du changement climatique ainsi que les catastrophes naturelles et, par conséquent, reconnaissant d'autant plus l’importance des efforts conjoints et du soutien mutuel dans la région et au-delà;

DÉCLARONS PAR LA PRÉSENTE 

NOUS ENGAGER à maintenir et à soutenir l’ANASE en tant qu’épicentre de la croissance mondiale et à accroître les efforts concertés entre l’ANASE et le Canada pour maintenir l’approvisionnement dans la chaîne d’approvisionnement du commerce alimentaire, et ce, malgré des perturbations.

SOUTENIR la Déclaration des dirigeants de l’ANASE sur le renforcement de la sécurité alimentaire et de la nutrition en réponse aux crises, adoptée le 5 septembre 2023.

RÉAFFIRMER notre engagement à renforcer la coopération en matière de sécurité alimentaire et de nutrition en promouvant le commerce et l’investissement, le renforcement des capacités, l’échange d’expériences et de meilleures pratiques, ainsi que le développement des infrastructures dans le secteur agricole.

NOUS ENGAGER à collaborer à des actions rapides pour renforcer la sécurité alimentaire et la nutrition en réponse aux crises, notamment en garantissant le libre-échange et la libre circulation des produits agroalimentaires, en nous attaquant aux goulets d’étranglement immédiats nuisant à la disponibilité d’intrants agricoles essentiels, ce qui comprend la fourniture de semences, d’engrais, de pesticides, d’herbicides et de leurs matières premières, ainsi que le stockage des aliments et les installations logistiques, et en nous abstenant d’imposer des barrières commerciales injustifiées, des restrictions et d’autres mesures de distorsion des échanges dans le commerce des produits agroalimentaires.

NOUS ENGAGER DAVANTAGE à améliorer la coopération entre l’ANASE et le Canada en vue de renforcer la préparation régionale visant à assurer la résilience et la durabilité à long terme des systèmes agroalimentaires, conformément à la Déclaration des dirigeants de l’ANASE sur le renforcement de la sécurité alimentaire et de la nutrition en réponse aux crises.

NOUS ENGAGER à redoubler d’efforts pour éliminer les obstacles susceptibles d’entraver, de retarder ou de refuser l’accès à l’approvisionnement en engrais, notamment en investissant directement dans les usines de production d’engrais de la région, en favorisant l’adoption d’une utilisation et d’une gestion durables des engrais, ainsi qu’en développant et en adoptant des technologies novatrices et des pratiques agricoles adaptées au climat.

NOUS ENGAGER DAVANTAGE à améliorer la coopération entre l’ANASE et le Canada afin de renforcer la préparation régionale visant à assurer la résilience et à la durabilité à long terme des systèmes agroalimentaires, notamment en luttant contre les changements climatiques et en contribuant à des systèmes agricoles adaptés au climat, tout en contribuant à améliorer la sécurité alimentaire et à assurer l’emploi des agriculteurs, en réduisant les pertes et le gaspillage alimentaires, en freinant la perte de biodiversité, en luttant contre l’inégalité d’accès aux aliments sûrs et nutritifs et en facilitant l’approvisionnement et la livraison d’intrants agricoles, comme les semences, les engrais et les installations logistiques et d’entreposage d’aliments.

NOUS EFFORCER de combler l’écart entre les hommes et les femmes et de promouvoir l’autonomisation des femmes dans l’agriculture et le système alimentaire, notamment en soutenant l’accès des femmes aux services financiers et consultatifs, aux technologies numériques et aux marchés, dans le but de générer des retombées supplémentaires en matière de revenus, de nutrition, de sécurité alimentaire et de résilience pour les femmes, ce qui se traduira au bout du compte par des retombées supplémentaires pour leurs familles et leurs communautés.

CHARGER les organismes sectoriels compétents de l’ANASE d’assurer le suivi et la mise en œuvre de la présente déclaration commune avec le Canada en vue de favoriser la sécurité alimentaire, la disponibilité des aliments dans la région et une réponse rapide en cas de crise.