Main Container

Crête du premier ministre

Allocution du premier ministre sur les mesures de soutien annoncées pour aider les Canadiens durant la pandémie de COVID-19

Main Content

LA VERSION PRONONCÉE FAIT FOI

Bonjour tout le monde.

Au cours des dernières semaines, des membres des Forces armées sont allés prêter main‑forte dans les CHSLD et les résidences pour personnes âgées au Québec et en Ontario.

L’Ontario et le Québec nous ont demandé de prolonger la mission de l’Armée canadienne, et comme je l’avais dit hier, notre gouvernement est en train d’en discuter avec eux.

Nos membres font un travail extraordinaire pour aider nos grands-parents, nos parents et nos aînés durant la crise, et je veux les remercier.

C’est loin d’être un travail ou une situation facile.

Ce matin, le gouvernement du Québec a rendu public le rapport effectué par les membres des Forces armées dans lequel ils soulèvent plusieurs enjeux préoccupants.

Plusieurs des constats contenus dans le rapport, comme le manque de personnel, figurent parmi les raisons pour lesquelles le premier ministre Legault a demandé l’aide des Forces armées il y a un mois et demi.

Ce sont des enjeux sérieux qui méritaient d’être portés à l’attention de Québec et on leur a transmis le rapport hier soir.

J’ai aussi parlé au premier ministre Legault plus tôt ce matin et je lui ai réitéré notre appui.

Et demain soir, je compte soulever l’enjeu des conditions dans les résidences pour personnes âgées et les centres de soins de longue durée lors de mon appel hebdomadaire avec les premiers ministres des provinces et des territoires.

Encore une fois, je vais leur offrir le soutien du gouvernement alors qu’ils tentent de maintenir le contrôle de la situation.

Comme je l’ai dit à maintes reprises, on doit mieux prendre soin de nos aînés.

Ils nous ont élevés. Ils ont bâti ce pays. Ils méritent mieux.

Au cours des premières semaines de la crise, la vie de beaucoup de gens a basculé.

Du jour au lendemain, des centaines de milliers de personnes ont perdu leur job à cause de la pandémie.

Ça a mis énormément de pression sur les familles, les jeunes professionnels, les étudiants et j’en passe.

On a donc instauré la Prestation canadienne d’urgence pour soutenir les gens jusqu’à ce qu’ils retournent travailler.

Et pour permettre au plus grand nombre de personnes possible de garder leur emploi ou de se faire embaucher, on a mis sur pied la Subvention salariale d’urgence du Canada.

On a aussi dévoilé un plan de 9 milliards de dollars pour aider les étudiants à traverser les prochains mois.

Plus de 45 000 offres d’emplois pour les jeunes ont été affichées sur le site du gouvernement. Pour postuler, rendez-vous sur le site guichetemplois.gc.ca.

On commence à reprendre certaines activités dans l’ensemble des provinces et des territoires, et ça veut dire que les gens auront de moins en moins besoin de la Prestation canadienne d’urgence.

La Subvention salariale d’urgence du Canada, par contre, sera là pour aider les Canadiens durant la reprise et faire en sorte que les employés soient payés convenablement.

Maintenir le lien entre employeur et employé va aussi aider à maintenir la vigueur de l’économie.

Si vous êtes un employeur ou un propriétaire d’entreprise et que vous n’avez toujours pas soumis votre demande, je vous invite à vous rendre sur le site de l’Agence du revenu du Canada pour le faire.

Je le dis depuis le début, pour sortir de la crise, tout le monde doit faire sa part.

Pour sauver des vies, les gens doivent continuer de pratiquer la distanciation physique.

Pour relancer l’économie, les gens doivent travailler, et les commerçants et les entreprises doivent avoir des clients.

Donc si vous êtes un employeur – réembauchez vos employés.

Notre gouvernement peut et va vous aider.