Main Container

logo

Le Canada annonce un soutien supplémentaire à l’Ukraine

Main Content

Aide prévue par l’Accord de coopération en matière de sécurité entre le Canada et l’Ukraine

Soutien financier et militaire
Financement :
3,02 milliards de dollars pour 2024
En 2024, le Canada fournira un soutien financier et militaire essentiel à l’Ukraine. Il accordera notamment un nouveau soutien financier pour aider le pays à répondre à ses besoins en matière de balance des paiements et de budget et à stabiliser son économie. Ce soutien comprend également un financement pour la première année d’un nouvel engagement pluriannuel d’assistance militaire qui permettra d’accroître les contributions à la coalition blindée et à la coalition des forces aériennes du Groupe de contact sur la défense de l’Ukraine, ainsi que l’assistance militaire que le Canada s’était déjà engagé à fournir à l’Ukraine et qui sera acheminée en 2024.

Nouvelle aide à la paix et à la sécurité

Aide au déminage et à la cyberrésilience
Financement :
45 millions de dollars
Ce financement soutiendra et contribuera à accélérer les efforts de déminage en Ukraine. Il permettra notamment d’appuyer les organismes de déminage gouvernementaux et civils de l’Ukraine en fournissant du matériel de déminage, en offrant de la formation et en partageant un savoir-faire technique dans ce domaine en vue de dégager les communautés et les champs agricoles de toute munition explosive non explosée. De plus, ce financement nous permettra d’agir en étroite collaboration avec des partenaires qui partagent nos vues pour cibler le renforcement des capacités des institutions ukrainiennes à dissuader et à contrer les cybermenaces de la Russie et des acteurs non étatiques affiliés à la Russie.

Soutien du Service canadien du renseignement de sécurité destiné à l’Ukraine
Financement :
30 millions de dollars
Ce financement soutiendra l’engagement continu du Service canadien du renseignement de sécurité avec le Service ukrainien du renseignement, y compris pour la collecte de renseignements, et permettra de fournir du soutien matériel.

Nouvel appui aux efforts de préservation

Soutien à l’achèvement du musée national du génocide de l’Holodomor
Financement :
15 millions de dollars
Le financement de ce projet permettra d’achever la construction du musée national du génocide de l’Holodomor à Kyiv, lequel contribuera à préserver la mémoire des victimes et des survivants de l’Holodomor, une campagne de famine systémique et odieuse qui a été menée délibérément par le régime soviétique et a tué des millions de personnes en Ukraine en 1932 et en 1933.

Attribution de fonds pour le développement

Mécanisme pour des systèmes alimentaires résilients du Canada et de la Société financière internationale
Financement :
15 millions de dollars
Le Mécanisme mobilise des capitaux privés pour répondre aux besoins de financement essentiels et aux perturbations dans la production agricole et les chaînes d’approvisionnement agroalimentaires dans le but d’améliorer la sécurité alimentaire et le bien-être de la population ainsi que la résilience des systèmes alimentaires en rendant les aliments plus accessibles et plus abordables. Il fournit des services consultatifs et techniques aux fournisseurs de services financiers ainsi qu’aux entreprises et aux exploitants agricoles locaux dans toute la chaîne de valeur des aliments afin d’améliorer leur viabilité financière à long terme, leur prise en considération de la dimension de genre et leur résilience aux risques climatiques afin qu’ils puissent continuer de fournir les aliments indispensables aux communautés où il y a de la pauvreté. Grâce à la contribution de 100 millions de dollars du Canada annoncée en mai 2023, le Mécanisme fournira des fonds pour assurer la continuité de MHP sur le plan financier. MHP est un groupe agro-industriel ukrainien de premier plan qui produit et exporte de la volaille, produit des céréales et transforme de la viande pour les marchés nationaux et internationaux. Ce nouvel investissement a déjà joué un rôle important dans la mobilisation d’un total de 480 millions de dollars de financement de la part d’autres investisseurs et donateurs.

Renforcement des services de santé mentale essentiels
Financement :
10 millions de dollars
La guerre de la Russie contre l’Ukraine aura des effets négatifs durables sur la santé mentale des Ukrainiens. Les hommes, les femmes et les enfants vivent différemment les traumatismes mentaux et ont besoin d’initiatives ciblées et adaptées. Ce projet de l’Organisation mondiale de la Santé contribuera à renforcer les systèmes de santé mentale et de soutien psychosocial en Ukraine. Plus précisément, la contribution du Canada appuie trois grandes priorités stratégiques : renforcer la santé mentale et le soutien psychosocial; accroître la capacité de l’Ukraine à fournir des services de santé mentale et de soins sociaux complets et axés sur les droits de la personne; répondre aux besoins de santé mentale des populations vulnérables dans les situations d’urgence.

Soutien aux efforts de développement et de reconstruction dans les hromadas de l’Ukraine
Financement :
10 millions de dollars
Ce projet de l’Organisation internationale pour les migrations s’appuiera sur les efforts en cours pour soutenir les programmes de rétablissement décentralisés dans les municipalités (ou hromadas) de l’Ukraine. La contribution du Canada permettra d’établir un mécanisme offrant de petites subventions et une aide technique afin de donner aux organisations communautaires et aux organisations de la société civile les moyens de diriger des efforts de rétablissement, de reconstruction et de développement dans les communautés et d’en assurer la mise en œuvre. Jusqu’à cinq hromadas recevront de l’aide pour réaliser des priorités communautaires inclusives, durables et tenant compte des sexospécificités grâce à des subventions et à une formation sur le renforcement des capacités.

Appui au projet de réformes de l’Ukraine pour la gouvernance (SURGe)
Financement :
jusqu’à 4 millions de dollars
Les mesures de rétablissement doivent être élaborées en étroite collaboration avec les communautés et tenir compte des besoins des populations vulnérables. Ce nouveau financement appuiera le volet du projet SURGe axé sur le rétablissement inclusif dirigé par les communautés afin d’aider le gouvernement de l’Ukraine à établir une approche nationale pour les initiatives de rétablissement dirigées par les communautés et à mettre en place une plateforme numérique nationale de planification et de suivi. Des experts techniques seront déployés auprès de 19 communautés sélectionnées dans sept provinces (ou oblasts) afin d’élaborer des plans de rétablissement inclusifs alignés sur les priorités et les cadres nationaux et répondant aux besoins particuliers des femmes et des filles, des anciens combattants de retour chez eux, des groupes marginalisés et des personnes déplacées par la guerre.

Attribution de fonds humanitaires

Deux ans après le début du conflit, la population ukrainienne continue de payer un lourd tribut. On estime que 14,6 millions de personnes (environ 40 % de la population ukrainienne) devraient avoir besoin d’une aide humanitaire cette année. Le Canada reste déterminé à répondre aux besoins vitaux des personnes touchées et fournit de nouveaux fonds pour aider les partenaires de confiance des Nations Unies et de la Croix-Rouge à fournir une aide essentielle, notamment des interventions d’urgence en matière de santé, des services de protection, des abris, de l’eau, des installations sanitaires et de la nourriture, ainsi qu’à promouvoir le respect du droit international humanitaire. L’annonce d’aujourd’hui comprend les nouvelles contributions suivantes, pour un total de 22,5 millions de dollars sur notre engagement de 352,5 millions de dollars :

  • 10 millions de dollars au Programme alimentaire mondial, afin de répondre aux besoins alimentaires immédiats grâce à une aide alimentaire en nature, à une aide en espèces à usages multiples et à une logistique humanitaire.
  • 5 millions de dollars à l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), afin de répondre aux besoins fondamentaux des personnes déplacées à l’intérieur de leur pays et des autres personnes relevant de la compétence de la HCR en leur fournissant des abris, de l’eau, des installations sanitaires et des services de santé ainsi que des services d’éducation et de protection.
  • 4 millions de dollars au Fonds humanitaire pour l’Ukraine, par l’intermédiaire du Bureau de la coordination des affaires humanitaires, qui achemine les ressources vers les partenaires humanitaires, y compris les partenaires locaux, afin de répondre aux besoins essentiels des populations touchées par un conflit.
  • 3,5 millions de dollars au Comité international de la Croix-Rouge, afin de fournir des services de protection, une aide d’urgence et d’autres services essentiels, et de promouvoir le droit international humanitaire.

Attribution de fonds pour la paix, la sécurité et la stabilisation

Renforcement des capacités de lutte contre la contrebande de matières nucléaires en Ukraine
Financement :
4 millions de dollars
Ce projet du département de l’Énergie des États-Unis vise à réduire la menace que représentent pour la population ukrainienne les matières nucléaires ou radiologiques volées ou faisant l’objet d’un trafic illicite. Le projet portera en priorité sur les zones confrontées à des menaces imminentes et à des vulnérabilités en matière de sécurité, notamment à proximité des installations nucléaires sensibles et dans les grandes villes les plus peuplées de l’Ukraine. La contribution du Canada permettra de fournir du matériel de communication, de patrouille et de détection des radiations ainsi que des véhicules de détection mobiles au Service d’urgence de l’État ukrainien, et de fournir une formation connexe sur le fonctionnement et l’entretien de ce matériel.

Activités de déminage tenant compte des sexospécificités pour un avenir durable en Ukraine
Financement :
4 millions de dollars
Ce projet de HALO Trust vise à protéger la vie et les moyens de subsistance des Ukrainiens, y compris les femmes et les personnes déplacées à l’intérieur du pays, en s’attaquant à la menace que posent les munitions explosives présentes dans de vastes régions du pays. Les activités du projet comprennent : la réalisation d’enquêtes non techniques dans les communautés ciblées et le déminage manuel de celles-ci par la suite; le renforcement des capacités des principaux acteurs nationaux; la création d’un groupe de travail sur l’égalité des sexes et la diversité afin de promouvoir une action antimines transformatrice en matière de genre en Ukraine.

Protection communautaire et engagement civilo-militaire efficace en Ukraine
Financement :
2,5 millions de dollars
Ce projet du Center for Civilians in Conflict contribue à prévenir et à atténuer les dommages causés par les conflits armés aux civils ukrainiens, qui sont souvent vulnérables et exposés à des risques pendant les opérations militaires, et à y remédier. Le projet propose des solutions de protection durables qui garantissent mieux la sûreté et la sécurité des Ukrainiens en améliorant la coordination et la collaboration entre les acteurs militaires et non militaires, y compris les dirigeants communautaires, les autorités locales, les administrations militaires, les organisations non gouvernementales et les partenaires des secteurs de la sécurité et de la défense, pour faire face aux menaces immédiates et futures résultant des opérations militaires. Les activités du projet comprennent : le renforcement des capacités liées aux stratégies et aux outils de protection des civils pour les communautés et les acteurs du secteur de la protection; la formation des acteurs des secteurs de la sécurité et de la défense sur la manière d’améliorer la protection des civils au moyen de la coopération et de la coordination; et l’analyse et l’élaboration de politiques pour suivre et atténuer les dommages causés aux civils et y remédier.

Soutien au déminage durable en Ukraine
Financement :
2,4 millions de dollars
Ce nouveau financement, accordé par l’intermédiaire de la Corporation commerciale canadienne, contribuera à assurer le fonctionnement et l’efficacité continus d’une flotte de 12 systèmes de déminage télécommandés fournis par le Canada au Service d’urgence de l’État ukrainien en 2023. Pendant douze mois, ce financement permettra de fournir un soutien technique, une formation et un encadrement sur place ainsi qu’un solide approvisionnement en pièces de rechange supplémentaires pour les systèmes de déminage.

Capacités de secours et de résilience pour la société civile ukrainienne
Financement :
2 millions de dollars
Il y a deux ans, le German Marshall Fund (GMF) a mis en place un programme d’aide d’urgence multidonateurs pour aider les organisations de la société civile ukrainienne à répondre aux besoins émergents dans tout le pays. Ce nouveau financement permettra au GMF d’étendre son soutien à la société civile ukrainienne et aux acteurs des médias locaux, en particulier dans les zones nouvellement libérées et sur la ligne de front, où les besoins sont importants. À ce jour, le GMF a octroyé plus de 240 sous-subventions à des organisations de la société civile locale afin de renforcer leur sécurité physique et cybernétique immédiate ainsi que la sécurité des membres de la communauté, de contrer les campagnes locales de désinformation, de réintégrer les personnes déplacées et de soutenir les efforts de reconstruction et de rétablissement.

Programme de soutien à l’Ukraine du Centre international de déminage humanitaire de Genève
Financement :
1,5 million de dollars
Le Canada reconnaît qu’il est essentiel de décontaminer le territoire ukrainien aussi rapidement et efficacement que possible pour favoriser le rétablissement et la reconstruction et pour protéger les personnes et les communautés. Ce financement soutiendra les efforts déployés par le Centre international de déminage humanitaire de Genève pour renforcer la capacité des institutions ukrainiennes de lutte contre les mines à mettre en œuvre des opérations antimines efficaces et tenant compte des sexospécificités, à élaborer des solutions de gestion de l’information adaptées au pays et à diriger des plateformes efficaces de coordination des donateurs dans le domaine de la lutte contre les mines.

Renforcement de la vérité, de la transparence et de la démocratie pour lutter contre la désinformation
Financement :
930 000 dollars
Le Canada accorde un financement à Internews Ukraine pour l’aider à renforcer les compétences des médias ukrainiens en matière de littératie et de vérification des faits, afin de mieux lutter contre la désinformation dans le pays. Ce projet prévoit : la mise en œuvre d’un vaste programme de transfert de compétences visant à renforcer la capacité des journalistes ukrainiens et des organisations de la société civile à procéder à la vérification des faits; la mise en place d’un nouveau réseau de clubs consacrés à la littératie médiatique dans toute l’Ukraine, afin de permettre aux citoyens d’évaluer de manière critique le contenu des médias et de cerner la désinformation; ainsi que la réalisation d’une campagne de sensibilisation du public à la littératie médiatique et à la vérification des faits, afin d’aider les Ukrainiens à vérifier les renseignements et à les évaluer de manière critique. Cette initiative abordera également les questions de disparité entre les sexes dans les médias ukrainiens.

Soutien au Programme d’aide à l’Ukraine de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC)
Financement :
750 000 dollars
Ce projet de l’OIAC vise à renforcer la capacité des premiers intervenants en Ukraine à prévenir et à détecter toutes sortes de menaces liées aux armes chimiques et à y réagir. Les activités du projet comprennent l’achat de matériel de détection, d’identification et de surveillance destiné aux premiers intervenants et la livraison de ce matériel au Service de sécurité de l’État ukrainien, ainsi que la fourniture d’une formation sur le renforcement des capacités liées au matériel livré.