Main Container

Crête du premier ministre

Le premier ministre annonce la nomination d’une sénatrice

Main Content

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui que la gouverneure générale a nommé Margo Greenwood à titre de sénatrice indépendante afin de combler un siège vacant pour la Colombie-Britannique.

Mme Greenwood est une universitaire autochtone d’ascendance crie reconnue et très respectée à l’échelle internationale. Chercheuse et auteure, elle possède plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de la santé. Professeure à l’Université du Nord de la Colombie-Britannique, elle a mené de nombreuses recherches sur la santé, en particulier dans le domaine de la santé et du bien-être des Autochtones. Elle est officière de l’Ordre du Canada et a reçu de nombreux prix pour son travail universitaire, communautaire et de défense des intérêts.

Mme Greenwood a été recommandée par le Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat et choisie selon un processus fondé sur le mérite et ouvert à tous les Canadiens. Ce processus vise à assurer que les sénateurs sont indépendants, qu’ils reflètent la diversité du Canada et qu’ils sont en mesure de se pencher sur les nombreux défis et toutes les opportunités qui se présentent au pays.

Citation

« Aujourd’hui, je souhaite la bienvenue à Margo Greenwood, nouvelle sénatrice indépendante du Parlement. L’expertise universitaire de Mme Greenwood, son engagement envers la santé et l’éducation et son dévouement au bien-être des communautés autochtones feront d’elle une voix forte pour les Britanno-Colombiens. Je suis impatient de travailler avec elle, et avec tous les sénateurs, à mesure que nous continuons de rendre la vie plus abordable pour les gens et de bâtir une économie centrée sur le bien-être de tous les Canadiens. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • Le Sénat est la chambre haute dans la démocratie parlementaire canadienne. Il réunit un groupe diversifié de Canadiens exceptionnels désireux de servir leur pays. Créé pour faire contrepoids à la représentation démographique de la Chambre des communes, le Sénat ne se limite pas à défendre les intérêts des régions. Il offre un espace où les voix des groupes historiquement sous-représentés, comme les peuples autochtones, les communautés racisées et les femmes, peuvent se faire entendre.
  • Avec l’annonce d’aujourd’hui, il y a eu 63 nominations indépendantes au Sénat sur avis du premier ministre Justin Trudeau.
  • Selon la Constitution canadienne, la gouverneure générale nomme des gens au Sénat. Par convention, les sénateurs sont nommés sur avis du premier ministre.
  • Depuis 2016, le processus de sélection des sénateurs est ouvert à tous les Canadiens. Les candidatures sont examinées par le Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat, qui formule des recommandations à l’intention du premier ministre.
  • Le Comité est guidé par des critères qui sont publics, transparents, non partisans et fondés sur le mérite, afin d’identifier des gens hautement qualifiés.
  • Une fois nommés par la gouverneure générale, les nouveaux sénateurs se joignent à leurs pairs pour examiner et réviser les projets de loi, étudier des questions d’envergure nationale et représenter les intérêts des régions, des provinces, des territoires et des minorités – des fonctions importantes dans une démocratie moderne.

Note biographique

Liens connexes