Main Container

logo

Le premier ministre se rend à Kyiv et annonce un soutien supplémentaire à l’Ukraine

Main Content

Il y a deux ans aujourd’hui, Vladimir Poutine a lancé une invasion à grande échelle de l’Ukraine, menant du même coup une attaque contre la démocratie, la liberté et l’ordre international fondé sur des règles. Malgré les attaques incessantes de la Russie, les Ukrainiens restent forts, et le Canada les appuiera aussi longtemps qu’il le faudra.

Le premier ministre Justin Trudeau est en Ukraine aujourd’hui, aux côtés de partenaires de la communauté internationale, afin de réaffirmer le soutien constant et inébranlable du Canada à l’Ukraine.

Dans le cadre de cette visite, le premier ministre Trudeau et le président de l’Ukraine, Volodymyr Zelenskyy, ont tenu une rencontre bilatérale pour discuter de la situation sur le terrain et des besoins de l’Ukraine au cours des prochains mois. Les deux dirigeants ont signé un nouvel accord historique sur la coopération en matière de sécurité entre le Canada et l’Ukraine visant à établir un partenariat stratégique dans ce domaine.

Cet accord donne suite à la Déclaration commune de soutien à l’Ukraine du G7. Il énonce les importants engagements à long terme que prend le Canada en matière de sécurité pour continuer à aider l’Ukraine à défendre sa souveraineté et son intégrité territoriale, à protéger sa population et à rebâtir son économie pour l’avenir. Dans le cadre de cet engagement, le Canada fournira à l’Ukraine un soutien financier et militaire essentiel de 3,02 milliards de dollars en 2024.

De plus, le premier ministre a annoncé un nouveau soutien aux efforts de résilience et de rétablissement de l’Ukraine, qui comprend notamment ce qui suit :

  • 75 millions de dollars pour l’aide à la paix et à la sécurité, dont les activités de déminage, le soutien cybernétique et le soutien relatif au renseignement.
  • 15 millions de dollars à l’appui des efforts de préservation, plus particulièrement pour l’achèvement du musée national du génocide de l’Holodomor à Kyiv, afin de préserver la mémoire des victimes et des survivants de l’Holodomor, une campagne de famine systémique et odieuse qui a été menée délibérément par le régime soviétique et a tué des millions de personnes en Ukraine en 1932 et en 1933.

Le premier ministre a également annoncé l’attribution des fonds suivants :

  • Une aide au développement pouvant atteindre 39 millions de dollars, afin d’offrir aux populations vulnérables un accès à des services de santé mentale essentiels, d’appuyer la mise en place de systèmes alimentaires plus résilients et de soutenir les efforts de reconstruction et de rétablissement des communautés.
  • Plus de 22 millions de dollars en aide humanitaire, pour aider les partenaires de confiance des Nations Unies et de la Croix-Rouge à fournir une aide essentielle, notamment des interventions d’urgence en matière de santé, des services de protection, des abris, de l’eau, des installations sanitaires et de la nourriture, ainsi qu’à promouvoir le respect du droit international humanitaire.
  • Plus de 18 millions de dollars dans le domaine de la paix, de la sécurité et de la stabilisation, afin de soutenir notamment des projets de déminage, des projets de réduction des menaces liées aux matières nucléaires ou radiologiques et aux armes chimiques, et des projets de lutte contre la désinformation.

En Ukraine, le premier ministre Trudeau, le président Zelenskyy, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, la première ministre de l’Italie, Giorgia Meloni, et le premier ministre de la Belgique, Alexander De Croo, ont visité l’aéroport de Hostomel et le Mur du souvenir pour ceux et celles qui sont tombés pour l’Ukraine, où ils ont rendu hommage aux innombrables Ukrainiens courageux qui ont été tués, blessés ou déplacés depuis le début de la guerre d’agression menée par la Russie.

Cette journée nous rappelle que l’Ukraine lutte pour défendre les valeurs de paix, de justice et de démocratie. Aux civils devenus soldats qui se battent pour protéger leur patrie, aux bénévoles qui soignent les blessés et à tous les Ukrainiens qui continuent de faire preuve de courage face aux attaques de la Russie, sachez que le Canada est avec vous. Nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec nos Alliés et nos partenaires internationaux pour soutenir l’Ukraine et les Ukrainiens alors qu’ils continuent de se battre pour leur liberté, leur indépendance et la démocratie.

Citations

« Lorsque Poutine a ordonné à ses chars de franchir la frontière ukrainienne, il pensait que Kyiv tomberait, que le président Zelenskyy céderait et que le monde libre resterait les bras croisés. Deux ans plus tard, les Ukrainiens restent déterminés à défendre la démocratie, la liberté et leur identité, et le soutien du Canada à leur égard est inébranlable. Aujourd’hui, aux côtés de ses Alliés et de ses partenaires, le Canada s’est engagé à fournir une aide supplémentaire à l’Ukraine, y compris un soutien militaire et humanitaire. Nous continuerons d’appuyer l’Ukraine, quoi qu’il en coûte et aussi longtemps qu’il le faudra. Slava Ukraini! »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Alors que le courageux peuple ukrainien poursuit sa résistance héroïque face à l’invasion illégale et barbare de Poutine, après deux longues années de combats brutaux, le Canada maintient son soutien inébranlable à l’Ukraine. Aujourd’hui, nous unissons nos voix pour dire au peuple ukrainien : nous garderons la foi. Nous ne vous abandonnerons jamais. Notre détermination est absolue. Slava Ukraini. »

L’hon. Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances

« Alors que nous marquons les deux années écoulées depuis l’invasion illégale et à grande échelle de l’Ukraine par la Russie, nous saluons le courage et la force exemplaires des Ukrainiens. Le Canada les appuiera toujours dans leur lutte pour la liberté. L’accord conclu aujourd’hui démontre l’engagement du Canada à fournir à l’Ukraine l’aide dont elle a besoin pour lutter contre l’agression russe et remporter la victoire. Le combat de l’Ukraine est aussi le nôtre, et nous resterons aux côtés des Ukrainiens jusqu’à ce qu’ils gagnent cette guerre. »

L’hon. Bill Blair, ministre de la Défense nationale

Faits saillants

  • Il s’agit de la troisième visite du premier ministre Trudeau en Ukraine depuis le début de l’invasion russe, le 24 février 2022. Dans le cadre de cette visite, le premier ministre était accompagné de la vice-première ministre et ministre des Finances, Chrystia Freeland, et du ministre de la Défense nationale, Bill Blair.
  • En Ukraine, le premier ministre a tenu des rencontres bilatérales et multilatérales avec les dirigeants suivants :
    • Le président de l’Ukraine, Volodymyr Zelenskyy
    • La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen
    • La première ministre de l’Italie, Giorgia Meloni
    • Le premier ministre de la Belgique, Alexander De Croo
  • Les mesures annoncées aujourd’hui donnent suite à d’autres mesures annoncées récemment, notamment les suivantes :
  • Depuis le début de l’année 2022, le Canada a consacré plus de 13,3 milliards de dollars au soutien à l’Ukraine. Cela comprend :
    • 4 milliards de dollars en aide militaire, notamment des obusiers M777, des chars de combat principaux Leopard 2, des véhicules blindés de soutien au combat, des centaines de milliers de munitions, des caméras pour drones à haute résolution, des vêtements thermiques, des gilets pare-balles et du carburant.
    • 7,4 milliards de dollars en aide financière.
    • 352,5 millions de dollars en aide humanitaire, notamment pour des interventions d’urgence en matière de santé, des services de protection et des produits de première nécessité tels que des abris, de l’eau, des installations sanitaires et de la nourriture. Des programmes sont également mis en œuvre pour protéger les enfants, pour apporter un soutien en santé mentale ainsi que pour prévenir la violence sexuelle et fondée sur le sexe et y remédier.
    • 186 millions de dollars en aide au développement, dont 15 millions de dollars provenant de la contribution de 100 millions de dollars du Canada au Mécanisme pour des systèmes alimentaires résilients du Canada et de la Société financière internationale.
    • 198 millions de dollars en aide à la sécurité et à la stabilisation.
  • Dans le cadre de l’opération UNIFIER, des membres des Forces armées canadiennes (FAC) soutiennent les Forces armées ukrainiennes au Royaume‑Uni et en Pologne en leur offrant une formation sur un éventail de compétences militaires. De 2015 à 2024, le Canada a formé plus de 40 000 membres des Forces armées ukrainiennes dans le cadre de cette opération. Les membres des FAC ont également contribué à l’acheminement de l’aide militaire destinée à l’Ukraine depuis le Canada et au nom de nos Alliés et partenaires.
  • Depuis le début de l’invasion à grande échelle de l’Ukraine par la Russie, le Canada a accueilli plus de 220 000 Ukrainiens. Nous aidons les familles ukrainiennes à trouver un foyer sûr et temporaire et avons mis en place des services de soutien pour les aider après leur arrivée. Ces services comprennent une aide financière temporaire et l’accès à des services d’établissement financés par le gouvernement fédéral, comme des cours de langue et des services liés à l’emploi.
  • Le Canada et l’Ukraine sont depuis longtemps de fidèles partenaires et de proches amis. En 1991, le Canada a été le premier pays occidental à reconnaître l’indépendance de l’Ukraine. Aujourd’hui, 1,3 million de personnes d’origine ukrainienne vivent au Canada, ce qui en fait la plus grande diaspora ukrainienne du monde occidental. En 2022, le commerce bilatéral total entre nos deux pays s’élevait à plus de 421 millions de dollars.

Produits connexes

Liens connexes