Main Container

Crête du premier ministre

Nous renforçons la recherche et l’innovation canadiennes

Main Content

La génération Z et les millénariaux sont le moteur de notre économie. Plus le temps avance, plus ce sont eux qui créent, fabriquent, servent et vendent tout ce dont le Canada a besoin. Ce sont les jeunes parents, les étudiants faisant de la recherche de pointe, les jeunes entrepreneurs ayant des idées d’entreprise. La réussite du Canada dépend de la leur.

Pour aider le Canada à conserver son avantage concurrentiel, nous devons soutenir ceux qui, plus tard, nous aideront à résoudre des problèmes et leur donner des moyens d’agir, tout en veillant à ce que chaque génération puisse atteindre son plein potentiel. C’est pourquoi nous investissons dans la recherche de pointe – pour créer plus de bons emplois, notamment dans le domaine de l’innovation et de la technologie, et pour rendre l’éducation plus abordable.

Le premier ministre Justin Trudeau a mis en relief aujourd’hui un train de mesures du Budget 2024 totalisant plus de 4,6 milliards de dollars et visant à renforcer la recherche et l’innovation canadiennes.

Voici ces mesures :

Fournir un financement de 2,6 milliards de dollars sous forme de subventions destinées à la recherche fondamentale et sous forme de bourses d’études et de recherche, afin de soutenir nos chercheurs et leurs découvertes révolutionnaires :

  • Nous allons notamment accorder un financement de 1,8 milliard de dollars sous forme de subventions destinées à la recherche fondamentale pour faire augmenter de 30 % sur cinq ans les programmes de subventions pour la recherche fondamentale au Canada qui appuient des projets de recherche dirigés par des enseignants. Cette mesure aidera indirectement des milliers d’étudiants des cycles supérieurs et de boursiers postdoctoraux dans leurs recherches, y compris leurs travaux sur la lutte contre les changements climatiques, les urgences sanitaires, l’intelligence artificielle et la santé psychologique.
  • Nous allons également fournir 825 millions de dollars sur cinq ans aux conseils subventionnaires afin d’augmenter les montants annuels des bourses accordées aux étudiants de maîtrise et de doctorat, pour les porter à 27 000 et à 40 000 dollars respectivement, ainsi que celui des bourses postdoctorales, pour le porter à 70 000 dollars. Pour permettre aux étudiants et aux boursiers d’accéder plus facilement à des mesures de soutien, l’ensemble amélioré de programmes de bourses d’études et de recherche sera simplifié et transformé en un seul programme de talents. Ce nouveau programme fera également augmenter le nombre d’étudiants des cycles supérieurs et de boursiers postdoctoraux ayant accès à des bourses d’études et de recherche, si bien qu’environ 1 720 personnes de plus pourront en profiter chaque année.
  • Ce financement prévoit également l’octroi de 30 millions de dollars sur trois ans à des chercheurs autochtones et à leurs communautés, à raison de 10 millions de dollars pour les Premières Nations, 10 millions de dollars pour les Métis et 10 millions de dollars pour les Inuits.
  • Afin d’assurer une meilleure coordination dans l’écosystème de recherche financé par le gouvernement fédéral, nous rassemblerons nos trois organisations de financement de la recherche à l’intérieur d’une nouvelle et unique organisation-cadre de financement de la recherche. Les conseils subventionnaires continueront d’exister au sein de cette nouvelle organisation et d’appuyer l’excellence dans la recherche impulsée par des chercheurs, y compris les liens avec le portefeuille de la Santé.
  • Ensemble, ces mesures joueront un rôle essentiel, non seulement pour aider les chercheurs canadiens à relever les plus grands défis auxquels le monde est confronté, mais aussi pour former une génération de personnes très instruites et hautement qualifiées, qui constitueront le fondement de la croissance économique et de la prospérité futures du Canada.

Investir 1,3 milliard de dollars pour veiller à ce que l’enseignement postsecondaire reste abordable :

  • Ce financement permettra de prolonger d’une année l’augmentation des bourses d’études canadiennes à temps plein, qui passeront de 3 000 à 4 200 dollars par an, et des prêts d’études canadiens sans intérêt, qui passeront de 210 à 300 dollars par semaine. Cette mesure englobe les augmentations de 40 % aux autres bourses d’études canadiennes.
  • Il permettra également d’augmenter les allocations de logement utilisées par le Programme canadien d’aide financière aux étudiants pour déterminer les besoins financiers, ce qui fournira une aide supplémentaire à environ 79 000 étudiants chaque année.  
  • Ce financement assurera l’accès des jeunes générations à un enseignement postsecondaire de qualité à un coût abordable.

Investir 734 millions de dollars pour soutenir l’infrastructure et les instituts de recherche de calibre mondial du Canada :

  • Nous allons soutenir TRIUMF, le laboratoire de recherche en physique subatomique du Canada, hébergé par l’Université de la Colombie-Britannique. Cet investissement permettra de moderniser l’infrastructure de l’installation, de maintenir le Canada à la fine pointe de la recherche en physique ainsi que de réaliser de nouvelles découvertes médicales et de mettre au point de nouveaux traitements, allant de l’élaboration de médicaments au traitement du cancer.
  • Nous allons investir dans CANARIE, un organisme national à but non lucratif qui gère le réseau à très haute vitesse du Canada, afin de connecter les chercheurs, les enseignants et les innovateurs.
  • Nous allons fournir des fonds au Centre canadien de rayonnement synchrotron, établi à Saskatoon, afin d’aider les scientifiques et les chercheurs à continuer de réaliser des percées dans divers domaines, allant du développement de cultures résistantes au climat aux processus d’exploitation minière durable.
  • Nous allons apporter un soutien à l’Institut canadien de recherche en physique des astroparticules Arthur B. McDonald, dont le siège se trouve à l’Université Queen’s. Ce financement aidera les ingénieurs, les chercheurs et les scientifiques à innover dans des domaines tels que les technologies propres et l’imagerie médicale.
  • Nous allons investir dans le Centre for Pandemic Research de l’Université de la Saskatchewan, qui fait progresser l’étude des agents pathogènes présentant un risque élevé afin de soutenir la mise au point de vaccins et de traitements.

Ces investissements permettront de favoriser et d’accélérer la croissance économique au Canada. Nous créons des possibilités, stimulons l’innovation et accélérons la croissance économique – et ce ne sont là que quelques-unes des mesures prévues dans le Budget 2024. Parallèlement à ces mesures, nous construisons plus de logements, plus rapidement, nous investissons dans les soins de santé et nous rendons la vie plus abordable pour que chaque génération puisse aller de l’avant.

Citations

« Le Budget 2024 vise à offrir une chance équitable à la prochaine génération. Grâce à ces investissements sans précédent, nous investissons dans les étudiants, les chercheurs et les innovateurs canadiens pour qu’ils puissent résoudre les problèmes de demain. Ces mesures favoriseront une immense croissance économique et feront du Canada un pays plus fort, plus juste et plus prospère. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Notre gouvernement garantit l’avenir de la recherche et de l’innovation de haut niveau au Canada en investissant dans les jeunes générations dès aujourd’hui. Notre objectif est de stimuler le talent local en matière de recherche et d’encourager l’ingéniosité canadienne afin de matérialiser des idées novatrices à grande échelle au Canada, pour en fin de compte aider les jeunes générations à réussir. »

L’hon. Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances

« Les recherches menées aujourd’hui façonneront l’économie de demain. C’est pourquoi le Budget 2024 vise à soutenir les chercheurs canadiens à l’avant-garde des découvertes et de l’innovation, alors que ces derniers continuent de faire du Canada un chef de file mondial en matière de recherche scientifique. Ces investissements reflètent l’ambition et la vision de notre prochaine génération de chercheurs. »

L’hon. François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

Faits saillants

  • L’investissement de 1,3 milliard de dollars visant à rendre l’éducation abordable comprend ce qui suit :
    • des bourses et des prêts d’études bonifiés qui seront offerts pour l’année scolaire 2024-2025, à un coût total estimatif de 1,1 milliard de dollars en 2024-2025.
    • des allocations de logement modernisées, à un coût estimatif de 154,6 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2024-2025, et de 32,3 millions de dollars par année par la suite.
  • L’investissement de 734 millions de dollars visant à développer l’infrastructure et les instituts de recherche du Canada sera réparti comme suit :
    • 399,8 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2025-2026, au laboratoire TRIUMF.
    • 176 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2025-2026, à l’organisme CANARIE.
    • 83,5 millions de dollars sur trois ans, à compter de 2026-2027, au Centre canadien de rayonnement synchrotron.
    • 45,5 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2024-2025, à l’Institut canadien de recherche en physique des astroparticules Arthur B. McDonald.
    • 30 millions de dollars sur trois ans, à compter de 2024-2025, au Centre for Pandemic Research de l’Université de la Saskatchewan, mis sur pied par la Vaccine and Infectious Disease Organization.
  • Depuis 2016, le gouvernement fédéral a engagé : plus de 16 milliards de dollars pour soutenir les découvertes scientifiques, perfectionner les talents canadiens en matière de recherche et attirer les meilleurs chercheurs de partout dans le monde; et plus de 2 milliards de dollars pour favoriser la croissance dans l’infrastructure numérique et l’écosystème d’intelligence artificielle (IA) du Canada.
  • Depuis 2016, le gouvernement fédéral a accordé plus de 38,4 milliards de dollars à plus de 638 000 étudiantes et étudiants de niveau postsecondaire chaque année, en moyenne, sous forme de bourses et de prêts sans intérêt, ce qui a permis aux jeunes de poursuivre leurs études, peu importe leur parcours. Afin de s’assurer que ce soutien tient compte du coût de l’éducation, le gouvernement a fait passer le montant des bourses d’études canadiennes à 3 000 $, une augmentation permanente de 50 %. Comme il est indiqué plus haut, le Budget 2024 présente l’intention du gouvernement de prolonger d’une année supplémentaire l’augmentation des bourses d’études canadiennes à temps plein, qui passeront de 3 000 à 4 200 dollars par an, et des prêts d’études canadiens sans intérêt, qui passeront de 210 à 300 dollars par semaine.
  • Le Budget 2024 du gouvernement du Canada a été déposé à la Chambre des communes par la vice-première ministre et ministre des Finances le 16 avril 2024.
  • Les investissements prévus au Budget 2024 dans la recherche canadienne s’appuient sur des mesures de soutien fédéral déjà en place, dont les suivantes :
    • Le Fonds stratégique pour les sciences, qui a annoncé les résultats de son premier concours en décembre 2023 et fournira du soutien à 24 organismes tiers de recherche et de sciences à compter de 2024-2025.
    • Le Canada a récemment conclu des négociations en vue d’être membre associé d’Horizon Europe, ce qui permettrait aux Canadiennes et aux Canadiens d’avoir accès à un plus large éventail de possibilités de recherche dans le cadre du programme européen à compter de cette année.
    • L’augmentation du financement offert par le gouvernement fédéral pour les sciences et la technologie, à l’externe et à l’interne, est constante, et le financement était de 44 % plus élevé en 2023 qu’en 2015.
  • Le Budget 2024 prévoit également un train de mesures totalisant 2,4 milliards de dollars et visant à accélérer la croissance de l’emploi dans le secteur canadien de l’IA, à stimuler la productivité en aidant les chercheurs et les entreprises à développer et à adopter l’IA, et à veiller à ce que cela soit fait de manière responsable. En savoir plus.

Produits connexes

Liens connexes