Main Container

logo

Déclaration du premier ministre pour souligner la tenue du Sommet des dirigeants de l’Appel de Christchurch de 2023

Main Content

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante pour souligner la tenue du Sommet des dirigeants de l’Appel de Christchurch de 2023 :

« Le Canada tient à réitérer sa ferme volonté de respecter l’Appel à l’action de Christchurch pour supprimer les contenus terroristes et extrémistes violents en ligne (en anglais seulement) et de combattre la haine sous toutes ses formes. Plus que jamais, les gouvernements, la société civile et l’industrie doivent continuer de chercher des solutions ensemble. C’est pourquoi l’Appel de Christchurch est aussi important.

« En 2019, à la suite de deux tragiques attentats terroristes dans des mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, le Canada a joint sa voix à celles d’autres gouvernements, d’entreprises de technologies et d’organisations de la société civile du monde entier pour adopter l’Appel à l’action de Christchurch. Depuis, l’Appel de Christchurch est devenu l’une des principales plateformes pour l’avancement des efforts mondiaux visant à prévenir les contenus terroristes et extrémistes violents en ligne.

« Le gouvernement du Canada estime qu’il est prioritaire d’appuyer l’Appel de Christchurch, au moment où la technologie continue d’évoluer rapidement et où les questions entourant l’usage abusif de l’intelligence artificielle, la propagation de la désinformation et la radicalisation des espaces en ligne deviennent de plus en plus pertinentes. L’an dernier, au Sommet des dirigeants qui se tenait à New York, j’avais annoncé des fonds pour aider les petites plateformes en ligne à détecter et à supprimer le contenu terroriste et extrémiste violent. Aujourd’hui, notre gouvernement continue de lutter contre la propagation de la haine à caractère idéologique.

« En septembre, le Canada et les Pays-Bas ont fait paraître la Déclaration mondiale sur l’intégrité de l’information en ligne, qui réunit 32 pays ayant pour but de protéger leurs écosystèmes d’information. La déclaration contient notamment des engagements internationaux visant à protéger l’intégrité de l’information en ligne et à renforcer les mesures prises devant les occasions et les défis que présente l’intelligence artificielle. Dans le cadre du Forum mondial de lutte contre le terrorisme sur Internet (en anglais seulement), nous continuons de plaider pour que l’industrie numérique lutte plus efficacement contre le contenu terroriste et extrémiste violent dans le monde. Plus tôt cette année, nous avons en outre annoncé des fonds dans le cadre du Fonds pour la résilience communautaire afin de combattre la radicalisation au pays. Ces fonds seront notamment investis dans plusieurs projets liés à l’Appel de Christchurch et à ses engagements. Nous continuons de travailler en collaboration avec les entreprises, le milieu universitaire, la société civile et d’autres parties intéressées au Canada afin de lutter contre le contenu illégal et préjudiciable en ligne au pays, tout en faisant la promotion d’un environnement en ligne plus sûr et inclusif pour tous.

« Pour la suite des choses, le travail de dame Jacinda Ardern, envoyée spéciale pour l’Appel de Christchurch, restera essentiel, et je me réjouis à l’avance de la poursuite de notre collaboration.

« Le Canada continuera d’exercer son leadership et de travailler de concert avec ses partenaires internationaux afin de lutter contre la radicalisation et d’éliminer le contenu terroriste et extrémiste violent. Ensemble, nous veillerons à ce que les personnes de toutes les croyances et de toutes les origines se sentent bien accueillies et en sécurité en ligne et dans la vie de tous les jours. »