Main Container

logo

Plus de médecins, plus de personnel infirmier et moins d’attente au Manitoba

Main Content

Ensemble, le gouvernement du Canada et le gouvernement du Manitoba s'efforcent d'envoyer en première ligne les travailleurs de la santé dont nous avons besoin, afin de réduire les temps d'attente et d'offrir les meilleurs soins possibles aux Manitobains.

Aujourd’hui, le premier ministre Justin Trudeau, en compagnie du premier ministre du Manitoba, Wab Kinew, a annoncé un financement de plus de 633 millions de dollars pour améliorer les soins de santé au Manitoba. Dans le cadre de l’accord Travailler ensemble, le gouvernement du Canada fournira près de 434 millions de dollars à l’appui du plan d’action triennal du Manitoba visant à améliorer les soins de santé. De plus, le gouvernement fédéral versera environ 199 millions de dollars dans le cadre de l’accord Vieillir dans la dignité, à l’appui du plan d’action quinquennal du Manitoba visant à améliorer les soins à domicile, les soins communautaires et les soins de longue durée pour les personnes âgées.

Dans le cadre de l’accord Travailler ensemble, le Manitoba donnera suite à ses engagements visant à réparer les dommages causés aux soins de santé, en commençant par les pénuries de personnel. Le financement aidera le Manitoba à atteindre son objectif d'embaucher 400 médecins, 300 infirmières, 200 auxiliaires médicaux et 100 préposés aux soins à domicile supplémentaires. Ces investissements ciblés permettront d'ajouter des lits de soins intensifs et des lits d’hôpitaux au système de santé manitobain, d'alléger la pression sur les salles d'urgence surchargées et d'élargir les options de soins primaires pour les familles afin qu'elles puissent passer plus de temps à faire ce qu'elles aiment et moins de temps à attendre des soins.

Ensemble, le Canada et le Manitoba s'efforcent d’éliminer les obstacles qui empêchent les médecins et les professionnels de la santé formés à l'étranger d’exercer leur profession au Manitoba. Ils comptent notamment éliminer des obstacles à la reconnaissance des titres de compétences étrangers, simplifier les processus d'autorisation et élargir l'accès des programmes à des professionnels de la santé formés et compétents. De plus, le Manitoba facilitera la mobilité des professionnels de la santé à l'intérieur du Canada, afin qu'ils passent moins de temps à s'occuper des formalités administratives et plus de temps à aider les patients dans le besoin.

Le Manitoba entend embaucher davantage de psychologues afin de réduire les temps d’attente pour les services de counseling. La Province compte également doubler le nombre de places dans les hôpitaux pour les personnes en situation d’itinérance qui ont besoin d’une gamme complète de soins de santé et de traitements. De plus, elle appuiera les services de traitement des dépendances, les initiatives de soutien par les pairs et d’autres initiatives communautaires liées à la santé mentale.

Dans le cadre de l’accord Vieillir dans la dignité, le Manitoba veillera à ce que chaque personne âgée puisse vieillir dans la dignité et le respect. La Province augmentera l’aide fournie aux personnes âgées qui souhaitent vieillir à domicile, en foyer communautaire ou en foyer de soins personnels. Pour améliorer la qualité des soins de longue durée, la Province rehaussera les mesures de sécurité et les normes et embauchera davantage de travailleurs en soins de longue durée pour garantir des soins sécuritaires, de qualité et personnalisés. En outre, le Manitoba entend créer un poste de défenseur des aînés, qui sera chargé d’exposer clairement les points de vue des personnes âgées et de leurs familles.

Les gouvernements fédéral et provincial collaboreront avec les peuples autochtones pour éliminer les écarts et les inégalités systémiques dans les services de soins de santé destinés aux Autochtones et améliorer l’accès à des soins adaptés aux cultures. Dans le cadre de cet accord, des fonds appuieront des familles autochtones par l’intermédiaire du projet Granny’s House, qui offre aux enfants et aux familles des soins en milieu communautaire adaptés à leur culture. Des fonds seront également destinés à des programmes de traitement dirigés par les Autochtones qui offrent aux jeunes des soins personnalisés, adaptés à leur culture et fondés sur les relations. Pendant que nous avançons sur le chemin commun de la réconciliation, la prestation de soins de santé sûrs et opportuns est une priorité pour les communautés autochtones.

Cet investissement s’inscrit dans l’ensemble des efforts que déploie le gouvernement du Canada pour investir plus de 200 milliards de dollars dans l’amélioration des soins de santé, notamment par le biais d’accords bilatéraux adaptés aux besoins de chaque province et territoire, ainsi que 5,4 milliards de dollars au titre des accords Vieillir dans la dignité. Les accords annoncés aujourd’hui permettront au gouvernement du Canada et au gouvernement du Manitoba d’obtenir de meilleurs résultats pour les patients, de soutenir les travailleurs de la santé et de protéger notre système de santé aujourd’hui et à l’avenir.

Citations

« Les Canadiens attachent une grande importance aux soins de santé publics et universels. C’est pourquoi nous concluons des accords avec les provinces et les territoires pour accroître l’efficacité de la prestation des soins de santé aux Canadiens. Les accords annoncés aujourd’hui avec le Manitoba permettront d’embaucher davantage de professionnels de la santé, de réduire les temps d’attente, de soutenir les personnes âgées et de veiller à ce que les Canadiens reçoivent les soins dont ils ont besoin, au moment où ils en ont besoin. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Remédier à la pénurie de personnel dans le secteur de la santé est la priorité absolue de notre gouvernement. Pour y arriver, nous devons soutenir davantage le personnel au chevet des patients plutôt que la bureaucratie. Nous travaillerons avec le gouvernement du Canada pour embaucher davantage de médecins et grossir les rangs du personnel infirmier dans notre système afin de commencer à réduire les temps d'attente et d'offrir les meilleurs soins possible aux Manitobains. »

L’hon. Wab Kinew, premier ministre du Manitoba

« Pour les Canadiens, il est crucial que les soins de santé publics demeurent accessibles à tous, et ils comptent sur nous pour régler ensemble les lacunes du système de santé. Ces accords et ces plans d’action, qui représentent les priorités manitobaines, constituent un jalon important pour améliorer l’accès aux soins dans toute la province. En collaboration avec l’ensemble des provinces et des territoires, nous poursuivrons nos efforts afin d’améliorer le système de santé du Canada, pour le bien de tous. »

L’hon. Mark Holland, ministre de la Santé

« Grâce au travail que nous faisons en collaboration, nous refermons les écarts et faisons d’importantes avancées en matière de santé mentale. Notre objectif consiste à veiller à ce que tous les habitants du Manitoba aient un accès équitable à tout le spectre de services de soutien en matière de santé mentale et de bien-être et à ce que ces services soient de qualité. En investissant dans ces initiatives, ils aspirent à répondre aux besoins changeants de leurs communautés et à contribuer à la bonne santé mentale et à la résilience générale de la population servie. »

L’hon. Ya’ara Saks, ministre de la Santé mentale et des Dépendances et ministre associée de la Santé

« Les familles et les aînés du Manitoba méritent des soins de qualité, près de leur domicile. L'annonce d'aujourd'hui permettra d'ouvrir de nouveaux lits dans l'ensemble de notre système, d'augmenter le nombre de médecins, d'infirmières et de professionnels paramédicaux au chevet des patients, de réduire les temps d'attente et d'améliorer la culture des soins de santé dans l'ensemble de notre province. »

L’hon. Uzoma Asagwara, vice-première ministre du Manitoba et ministre de la Santé, des Aînés et des Soins de longue durée

« Ces investissements vont permettre de réduire les temps d'attente et d’aider un plus grand nombre de familles et d'enfants du Manitoba à obtenir les soins de santé mentale dont ils ont besoin. Il s'agit d'un élément clé de notre plan d'amélioration des services de santé mentale, qui vise à garantir le soutien et le bien-être des Manitobains au sein de leurs communautés. »

L’hon. Bernadette Smith, ministre manitobaine du Logement, de la Lutte contre les dépendances et de la Lutte contre l’itinérance et ministre responsable de la Santé mentale

Faits saillants

  • Les accords annoncés aujourd’hui réaffirment la détermination du Canada et du Manitoba à protéger l’accès des Canadiens aux soins de santé en fonction de leurs besoins et non de leur capacité de payer, comme le prévoit la Loi canadienne sur la santé.
  • Le plan d’action triennal du Manitoba, Travailler ensemble, se trouve sur cette page, et vous pouvez consulter le plan d’action Vieillir dans la dignité ici. La Province mesurera les progrès accomplis dans le cadre des initiatives et grands engagements découlant de ces nouveaux accords en fonction de cibles, et elle fera état de ses résultats chaque année à la population.
  • Le gouvernement fédéral travaille en collaboration et en partenariat avec des peuples et des communautés autochtones pour favoriser un meilleur accès à des services de santé de qualité et adaptés aux cultures, une plus grande prise en charge des services de santé par les Autochtones ainsi que de meilleurs résultats en matière de santé. Chaque année, le gouvernement fédéral investit environ 5 milliards de dollars dans la santé des peuples autochtones.
  • Dans le cadre de l’accord Travailler ensemble, le Manitoba utilisera les fonds pour soutenir les familles autochtones par le biais de Granny’s House, un projet qui fournit aux enfants et aux familles des soins respectueux des cultures et dirigés par la communauté. Les fonds soutiendront également des programmes de traitement dirigés par des autochtones, qui offrent aux jeunes des soins personnalisés, respectueux des cultures et fondés sur des relations.
  • Dans le cadre de l’accord Vieillir dans la dignité, le Manitoba compte :
    • améliorer la sécurité et le bien-être des aînés en élaborant un programme d’aide à l’audition et en augmentant les services aux aînés victimes de maltraitance;
    • améliorer l’accès aux programmes d’aide communautaire, notamment la mise en place d’un programme de logements sains et sécuritaires pour les personnes âgées qui prévoit des subventions pour la modification des maisons, et l’élargissement de l’aide offerte aux personnes atteintes de démence, afin de réduire les temps d’attente de trois semaines à 48 heures dans le cadre du programme Premier lien;
    • améliorer les services de santé en augmentant le nombre de clients à 1 700 par année dans le cadre du programme de soins autogérés ou gérés par la famille, et en étendant les services de soins palliatifs à 600 clients par année;
    • améliorer la sécurité et les normes des soins de longue durée, notamment en renforçant les mesures de prévention et de contrôle des infections afin d’assurer la sécurité des résidents;
    • améliorer la qualité des soins de longue durée en augmentant les effectifs afin d’accroître le nombre d’heures de soins directs prodigués à chaque résident.
  • Le Budget 2023 présentait le plan d’investissement du gouvernement du Canada de près de 200 milliards de dollars sur 10 ans, dont 46,2 milliards en fonds nouveaux pour les provinces et les territoires, afin d’améliorer les soins de santé de la population canadienne. Ce plan prévoit une enveloppe de 25 milliards de dollars qui est répartie dans le cadre d’accords bilatéraux personnalisés conclus avec les provinces et les territoires de manière à répondre aux besoins particuliers des populations et à tenir compte des considérations géographiques, dans quatre domaines prioritaires communs en matière de santé :
    • élargir l’accès aux services de santé familiale, y compris dans les régions rurales et éloignées;
    • soutenir les travailleurs de la santé et réduire les arriérés;
    • accroître le soutien lié à la santé mentale et à la consommation de substances;
    • moderniser les systèmes de santé au moyen de données de santé et d’outils numériques.
  • Le gouvernement travaille aussi avec les provinces et les territoires pour mettre en œuvre un deuxième accord bilatéral axé sur l’aide donnée aux citoyens canadiens afin qu’ils vieillissent dans la dignité, près de leur domicile, et qu’ils aient accès aux soins à domicile et à des soins dans un établissement de soins de longue durée sécuritaire. Cet accord comprend les 2,4 milliards de dollars restants (600 millions de dollars par année de 2023-2024 à 2026-2027) prévus dans le Budget 2017 pour améliorer l’accès aux soins à domicile et communautaires; et les 3 milliards de dollars (600 millions de dollars par année de 2023-2024 à 2027-2028) prévus dans le Budget 2021 pour les soins de longue durée afin d’établir des normes de soins dans les établissements de soins de longue durée et de contribuer à la stabilité de la main-d’œuvre.
  • Avec la conclusion des accords d’aujourd’hui, le Manitoba devient le troisième territoire administratif à adhérer aux accords Travailler ensemble et Vieillir dans la dignité, après la Colombie-Britannique et les Territoires du Nord-Ouest. Pour leur part, l’Île-du-Prince-Édouard, l’Alberta, la Nouvelle-Écosse et l’Ontario ont annoncé qu’elles avaient conclu un accord Travailler ensemble.
  • Toutes les provinces et tous les territoires investissent déjà des sommes considérables pour faire des progrès dans ces quatre domaines prioritaires, et le nouveau financement fédéral vient compléter et amplifier ces efforts.
  • Dans le cadre des accords bilatéraux, les provinces et les territoires doivent établir des plans d’action qui décrivent comment les fonds seront dépensés et comment les progrès seront mesurés afin de montrer aux Canadiens les améliorations apportées au système de santé du Canada.
  • En plus des accords bilatéraux personnalisés, le gouvernement fédéral appuie les provinces et les territoires par les moyens suivants :
    • une garantie d’une augmentation d’au moins 5 % du Transfert canadien en matière de santé (TCS) de 2023-2024 à 2027-2028 (valeur de 17,5 milliards de dollars sur 10 ans en soutien supplémentaire par l’intermédiaire du TCS);
    • un complément unique de 2 milliards de dollars au titre du TCS pour répondre aux besoins urgents des salles d’urgence et des hôpitaux pédiatriques, lequel a été versé en juin 2023.
  • Dans le cadre de son investissement de près de 200 milliards de dollars sur 10 ans visant à améliorer les soins de santé partout au Canada, le gouvernement du Canada injecte 2 milliards de dollars dans le nouveau Fonds d’équité en santé autochtone afin de réaliser des progrès relativement aux priorités autochtones en matière de soins de santé à travers le Canada.
  • L’annonce d’aujourd’hui s’ajoute aux fonds annoncés récemment par le gouvernement du Canada : en tout, jusqu’à 86 millions de dollars seront accordés à 15 organisations partout au pays qui contribueront à accélérer la reconnaissance des titres de compétences d’environ 6 600 professionnels de la santé formés à l’étranger. Cet investissement réalisé dans le cadre du Programme de reconnaissance des titres de compétences étrangers permettra de s’assurer que les immigrants hautement instruits et qualifiés voient leurs titres de compétences internationaux dûment reconnus au Canada.

Liens connexes